RESUME DE L'ACTUALITE A 08H30 GMT (11/09)

le
0

NEW YORK - Les Etats-Unis se plongent aujourd'hui dans le recueillement et le souvenir pour le 10e anniversaire des attentats du 11 septembre 2001, dont les célébrations sont entourées d'un imposant dispositif de sécurité.

La sécurité a été particulièrement renforcée à Manhattan, où la police inspecte des véhicules dans les rues mais aussi sur les ponts et dans les tunnels permettant d'accéder à l'île.

Le président Barack Obama et son prédécesseur George W. Bush, hôte de la Maison blanche au moment des attentats, doivent participer à une cérémonie organisée à Ground Zero, le site où s'élevaient auparavant les tours du World Trade Center.

Ils vont se joindre aux familles des victimes pour écouter la lecture des noms des personnes décédées dans les attentats. Les cloches sonneront à travers la ville.

Un moment de silence sera observé aux minutes exactes où, 10 ans plus tôt, les avions ont percuté les tours jumelles et où ces dernières se sont effondrées. Des instants de recueillement similaires sont aussi prévus au Pentagone et dans le champ de Pennsylvanie, à Shanksville, où s'est écrasé l'un des avions.

Barack Obama se rendra au cours de la journée sur ces trois sites.

---

CANBERRA - Le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, a qualifié aujourd'hui de "scandale" l'absence de consensus au sein du Conseil de sécurité de l'Onu pour adopter une résolution condamnant la répression menée par le gouvernement syrien contre les opposants au président Bachar al Assad.

Après une brève visiste hier à Damas, le secrétaire général de la Ligue arabe, Nabil Elaraby, a pour sa part déclaré qu'il avait exhorté le chef de l'Etat syrien à "accélérer les projets de réformes au moyen d'un calendrier qui fera comprendre à tous les Syriens qu'il est passé à une nouvelle étape".

Lors de cette rencontre, la Ligue arabe est convenue avec Bachar al Assad d'une série de mesures destinées à mettre fin à la répression du mouvement de contestation, et ces mesures seront présentées lors d'une réunion des ministres des Affaires étrangères de pays arabes au Caire.

---

PRES DE BANI WALID, Libye - Les forces anti-Kadhafi qui tentent de s'emparer de Bani Walid ont rencontré hier une forte résistance de la part des loyalistes qui refusent de déposer les armes malgré l'expiration de l'ultimatum lancé par le nouveau pouvoir.

Moustapha Abdeljalil, président du Conseil national de transition (CNT) qui a chassé Mouammar Kadhafi, est arrivé à Tripoli. Il dirigeait depuis plusieurs mois le gouvernement provisoire à partir de Benghazi, capitale de la Cyrénaïque et fief de l'insurrection dans l'est du pays.

Des images diffusées en direct par la chaîne de télévision Al Djazira ont montré l'arrivée de l'ancien ministre de la Justice dans la capitale libyenne, où il a été accueilli par de nombreux partisans qui brandissaient le drapeau rouge-noir-vert de l'insurrection.

---

SANAA - L'armée yéménite a "libéré" la ville côtière de Zinjibar, qui était sous le contrôle d'islamistes armés depuis le mois de mai, rapporte l'agence de presse nationale yéménite Saba, qui cite le gouverneur de la province d'Abyan et des officiers. Zinjibar se trouve à l'est d'un détroit par lequel transitent chaque jour trois millions de barils de pétrole.

---

NAIROBI - Après avoir intercepté une petite embarcation de pirates, un patrouilleur espagnol de la Navfor, la force navale européenne dans l'océan Indien, a retrouvé hier sain et sauf l'un des quatre membres d'équipage d'un voilier français portés disparus depuis jeudi au large des côtes yéménites.

C'est le navire de guerre espagnol "Galicia" qui a repéré samedi une embarcation suspecte et l'a arraisonnée, dit la Navfor dans un communiqué publié sur son site internet.

---

STRASBOURG - De violentes échauffourées opposant un groupe de Tchétchènes à des jeunes d'origine maghrébine ont fait dix blessés hier soir à Mulhouse (Haut-Rhin), dont sept parmi les forces de l'ordre, a-t-on appris auprès de la police.

Les affrontements ont mis aux prises environ 150 personnes et se sont poursuivis durant quatre heures, dans le quartier populaire de Bourtzwiller.

---

PARIS - Jean-Louis Borloo est entré officiellement hier dans la "dernière ligne droite" avant sa déclaration de candidature pour l'élection présidentielle, une décision d'"homme libre" qui ne fait désormais plus de doute.

"Laissez dire, laissez faire les rumeurs, les ragots", a lancé le président du Parti radical aux militants de l'Alliance républicaine, écologiste et sociale (Ares) réunis à La Grande Motte (Hérault) pour la première université d'été du mouvement.

---

NICE - Marine Le Pen a profité hier des "Journées d'été" de son parti à Nice pour relancer sa campagne présidentielle, qui a semblé en perte de vitesse pendant la période estivale.

Les sondages donnent toujours la présidente du Front national à un niveau élevé - autour de 18% - mais en recul par rapport au printemps où elle semblait pouvoir accéder au second tour de l'élection présidentielle.

"Il y a beaucoup de gens qui aimeraient être à ce niveau-là, je suis dans le trio de tête, à deux ou trois points du président sortant", a-t-elle relativisé lors d'un point de presse.

---

AUCKLAND - Secouée pendant une mi-temps, l'Australie a fini aujourd'hui par dominer largement l'Italie 32-6 dans la poule C de la Coupe du monde de rugby.

Dans ce même groupe, l'Irlande a manqué le point de bonus offensif malgré sa victoire 22-10 contre les Etats-Unis.

---

NEW YORK - Comme l'an passé, la finale hommes de l'US Open mettra aux prises Novak Djokovic à Rafael Nadal. C'est la première fois depuis 1996 que les deux premières têtes de série s'expliqueront à Flushing Meadows.

Si la présence de l'Espagnol ne souffre aucune contestation après sa victoire 6-4 6-2 3-6 6-2 face à l'Ecossais Andy Murray, celle du Serbe tient du miracle. Comme en 2010, "Djoko" a écarté deux balles de match face à Roger Federer au terme d'un marathon en cinq manches 6-7 4-6 6-3 6-2 7-5 conclu en 3h51.

Chez les femmes, l'Américaine Serena Williams, tombée au 28e rang du classement féminin, briguera aujourd'hui un quatrième titre à l'US Open face à l'Australienne Samantha Stosur.

Hier, tard dans la soirée, l'Américaine a surclassé Caroline Wozniacki, la numéro une mondiale, en deux sets 6-2 6-4 et 1h26 de jeu alors que l'Australienne a mis fin au conte de fées de la modeste Allemande Angélique Kerber en trois manches (6-3 2-6 6-2).

---

MONZA, Italie - Le champion du monde de Formule Un, l'Allemand Sebastian Vettel, a déjoué hier tous les pronostics pour s'adjuger la pole position du Grand Prix d'Italie, devant Lewis Hamilton et Jenson Button. L'Allemand a signé le tour le plus rapide en 1'22"275, reléguant à près d'une demi-seconde les deux McLaren de Lewis Hamilton et de Jenson Button.

---

PARIS - Marseille reste sans victoire en cinq matches de Ligue 1, après une défaite 1-0 à domicile face à Rennes, hier, alors que Lille, Lyon et Toulouse ont brillé par des victoires à l'extérieur.

Le PSG accueille Brest ce soir.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant