RESUME DE L'ACTUALITE A 03h00 GMT (26/11)

le
0

FERGUSON, Missouri - Le gouverneur de l'Etat du Missouri a ordonné une mobilisation renforcée de la Garde nationale à Ferguson après les violences qui ont accueilli lundi soir le non-lieu prononcé en faveur d'un policier blanc accusé d'avoir abattu un jeune Noir en août dernier. Jay Nixon a convoqué plusieurs centaines de membres supplémentaires de la Garde nationale afin de faire face à d'éventuels nouveaux débordements de violence dans cette ville de la grande banlieue de St Louis. Il a précisé qu'une unité d'intervention rapide allait être mise en place et qu'au total, ce sont plus de 2.200 soldats qui seront mobilisés dans la région. Barack Obama a invité les Américains à engager un débat "constructif" sur les tensions raciales et le maintien de l'ordre aux Etats-Unis en réponse au drame de Ferguson, tout en promettant la fermeté contre les fauteurs de troubles. Le président américain, en déplacement à Chicago pour un discours sur l'immigration, s'est exprimé pour la deuxième fois en deux jours sur les événements qui secouent la petite ville du Missouri. Un grand jury a décidé lundi de ne pas engager de poursuites contre le policier blanc qui a abattu le jeune Noir Michael Brown en août dernier. La décision a déclenché une nuit d'émeutes. --- BRUXELLES - La Commission européenne est convenue de créer un nouveau fonds doté d'un capital garanti de 21 milliards d'euros afin d'amorcer un plan d'investissements sur trois ans, essentiellement privés, de plus de 300 milliards d'euros qui doit doper la croissance et l'emploi. Le Fonds européen d'investissement stratégique (FEIS) doit être présenté ce mercredi au Parlement européen à Strasbourg par le nouveau président de l'exécutif européen, Jean-Claude Juncker, qui s'était engagé sur un vaste plan d'investissements avant de prendre ses fonctions, au début du mois. Ce programme était très attendu dans un contexte de rigueur budgétaire, de croissance atone et de repli du financement privé mais, comme beaucoup l'avaient anticipé, il se fera sans que les Vingt-Huit n'aient à remettre au pot budgétaire de l'UE. --- PARIS - La croissance de l'économie mondiale devrait progressivement s'améliorer au cours des deux prochaines années mais à un rythme modéré, du fait notamment des difficultés du Japon et de la zone euro, sur laquelle plane le risque de la déflation, estime l'OCDE. L'Organisation de coopération et de développement économiques prédit de grandes disparités entre régions en termes de croissance comme de politique monétaire, qui devraient se traduire par une forte volatilité sur les marchés de la dette et des changes. Dans les pays développés, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne feront mieux que le Japon et la zone euro. Parmi les grandes économies émergentes, l'Inde, l'Indonésie et l'Afrique du Sud repartiraient de l'avant alors que la croissance devrait stagner en Russie l'an prochain et ralentir en Chine. --- PARIS - La France a annoncé hier le report "jusqu'à nouvel ordre" de la livraison d'un premier porte-hélicoptères Mistral à la Russie en raison de la dégradation de la situation dans l'est de l'Ukraine, sans toutefois provoquer de crise avec Moscou. "Le président de la République considère que la situation actuelle dans l'est de l'Ukraine ne permet toujours pas la livraison du premier BPC", lit-on dans un communiqué de la présidence. "Il a donc estimé qu'il convenait de surseoir, jusqu'à nouvel ordre, à l'examen de la demande d'autorisation nécessaire à l'exportation du premier BPC" à la Russie. L'entourage de François Hollande a fait savoir qu'un "contact à haut niveau" avait eu lieu mardi entre les autorités russes et françaises, le président français "souhaitant que les autorités russes soient préalablement tenues au courant". En Russie, le vice-ministre de la Défense Iouri Borissov a déclaré que son pays ne lancerait pas de procédure contre la France à la suite de ce report mais espérait toujours que le contrat serait honoré, rapporte l'agence de presse RIA. --- KIEV - La Russie a envoyé du matériel aux séparatistes qui combattent l'armée régulière dans l'est de l'Ukraine et cinq convois d'équipements lourds ont été vus lundi franchissant la frontière, annonce le ministère des Affaires étrangères à Kiev. L'armée ukrainienne a annoncé par ailleurs qu'un soldat avait péri et que cinq autres avaient été blessés au cours des 24 dernières heures, témoignant de la fragilité du cessez-le-feu en vigueur depuis le 5 septembre. --- BEYROUTH - Au moins 63 personnes, dont la moitié de civils, ont été tuées dans des bombardements de l'aviation syrienne sur la ville de Rakka dans le nord-est du pays, rapporte l'Observatoire syrien pour les droits de l'homme (OSDH). Dix avions de chasse de l'armée syrienne ont frappé au moins à dix reprises cette localité devenue un fief de l'Etat islamique (EI), précise Rami Abdoulrahman, responsable de l'OSDH. --- STRASBOURG - Le pape François invite les Européens à renouer avec leurs grands idéaux en accordant plus d'importance à la personne humaine qu'à l'économie afin de conjurer l'impression de "fatigue et de vieillissement" d'une Europe bureaucratique. Le souverain pontife, qui s'exprimait hier à Strasbourg 26 ans après Jean-Paul II, a salué devant le Parlement et le Conseil de l'Europe l'élargissement des institutions européennes survenu depuis mais a fait le constat de l'égoïsme et de la désillusion qui semblent s'être emparés des peuples européens. --- PARIS - Les députés français ont adopté en deuxième lecture, par 277 voix contre 253, le projet de loi de réforme territoriale qui fixe à 13 le nombre de régions métropolitaines. Une commission mixte paritaire (CMP) sera convoquée le 27 novembre afin de tenter de mettre au point un texte commun aux deux assemblées, le Sénat ayant approuvé une carte comportant 15 régions, alors que le gouvernement en avait proposé 14. --- PARIS - Le gouvernement français a jugé recevable une proposition de résolution socialiste visant à reconnaître un Etat palestinien qui sera examinée vendredi par les députés, avant un vote solennel de l'Assemblée nationale le 2 décembre. Le secrétaire d'Etat chargé du Parlement, Jean-Marie Le Guen, l'a annoncé mardi devant la Conférence des présidents et le texte devrait être approuvée sans problème. --- PARIS - Le parquet général s'est prononcé en faveur de la révision de l'arbitrage qui a soldé en 2008 le litige de Bernard Tapie avec le Crédit lyonnais dans la revente d'Adidas. La cour d'appel de Paris, qui examinait un recours du Consortium de réalisation (CDR), structure créée en 1995 pour gérer le passif du Crédit Lyonnais après sa quasi-faillite, rendra son arrêt le 17 février prochain. Si la cour décidait au final de permettre le recours, l'affaire serait intégralement rejugée au civil devant la cour d'appel de Paris. Mais un nouveau procès ne se tiendrait pas avant un an, voire plus, souligne une source judiciaire.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant