RESUME DE L'ACTUALITE A 03h00 GMT (18/12)

le
0

WASHINGTON - Les Etats-Unis et Cuba ont annoncé hier une normalisation de leurs relations diplomatiques pour, selon les termes de Barack Obama, tourner la "page d'une vision dépassée" de la politique américaine à l'égard du régime communiste de La Havane. S'exprimant à la Maison blanche, le président américain a reconnu que la stratégie "rigide" menée par Washington à l'égard de Cuba ces dernières décennies avait eu peu d'impact. Barack Obama a indiqué avoir demandé au secrétaire d'Etat John Kerry d'engager immédiatement des discussions avec Cuba sur le rétablissement des relations diplomatiques, qui ont été interrompues en janvier 1961, deux ans après la prise de pouvoir de Fidel Castro. Dans son intervention Barack Obama ajoute qu'il va évoquer avec les membres du Congrès américain la levée de l'embargo en vigueur contre l'île. Un porte-parole de la Maison blanche a déclaré que le président américain souhaitait que l'embargo commercial qui vise Cuba soit levé avant la fin de son mandat en janvier 2017 et qu'il n'était pas exclu qu'il se rende sur l'île une fois que les relations diplomatiques entre Washington et La Havane auront été restaurées. --- BOGOTA - Les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) ont annoncé hier un cessez-le-feu unilatéral sans limitation de durée "qui devrait se transformer en armistice", parallèlement aux négociations de paix en cours depuis fin 2012 avec le gouvernement colombien. Ce cessez-le-feu entrera en vigueur samedi mais sera annulé à la moindre attaque de la police ou de l'armée, précisent les rebelles marxistes dans un communiqué diffusé sur leur site internet. --- MOSCOU - Vladimir Poutine tient aujourd'hui sa traditionnelle conférence de presse annuelle et il lui sera difficile d'éluder les questions sur l'état de l'économie russe, confrontée à l'effondrement du rouble entretenu par la faiblesse des cours du pétrole. Le rouble a perdu plus de 50% de sa valeur depuis le début de l'année et le président russe a jusqu'à présent imputé la crise de change à la spéculation et à la politique occidentale. La banque centrale de Russie a prévenu que l'économie russe pourrait se contracter de 4,5% en 2015 avec un pétrole à 60 dollars le baril. --- NATIONS UNIES - La Jordanie a officiellement présenté hier au Conseil de sécurité des Nations unies un projet de résolution prônant la conclusion d'une paix entre Israéliens et Palestiniens dans un délai d'un an et la fin de l'occupation israélienne des territoires palestiniens d'ici fin 2017. La France, la Grande-Bretagne et l'Allemagne préparent de leur côté un autre projet de résolution qui proposerait un délai de deux ans pour faire aboutir des négociations de paix israélo-palestiniennes. Le texte européen définirait aussi certains paramètres d'un règlement du conflit, selon des diplomates --- ATHENES - Le candidat de la coalition gouvernementale grecque, l'ancien commissaire européen Stavros Dimas, n'a pas pu être élu hier lors du premier tour de l'élection présidentielle au parlement. Stavros Dimas n'a recueilli que 160 voix sur 300 députés, soit à peine davantage que la majorité de 155 élus dont dispose la coalition au pouvoir. Il faudra 180 voix pour être élu lors du troisième tour prévu le 29 décembre, faute de quoi des élections législatives anticipées seront organisées. --- GENEVE - L'épidémie de fièvre Ebola qui sévit depuis le mois de mars en Afrique de l'Ouest a fait 6.915 morts sur les 18.603 cas recensés au 14 décembre, a annoncé hier l'Organisation mondiale de la santé (OMS). La propagation du virus ralentit en Sierra Leone, bien que 327 nouveaux cas y aient été déclarés la semaine passée, dont 125 dans la capitale Freetown, selon l'OMS. --- PARIS - La convention qui régira les relations entre l'Etat, l'assurance chômage (Unedic) et Pôle emploi en 2015-2018, diffusée hier par le ministère du Travail, prévoit un renforcement du contrôle et de l'"accompagnement" des chômeurs. --- RENNES - Le Premier ministre Manuel Valls se prononce pour la construction de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, en Loire-Atlantique, après l'épuisement des recours administratifs en 2015, dans une interview à paraître aujourd'hui dans le quotidien Ouest-France. --- WASHINGTON - Les enquêteurs américains ont acquis la conviction que la Corée du Nord était derrière le piratage informatique subi par la division cinéma de Sony, a-t-on appris de sources gouvernementales aux Etats-Unis. Sony Pictures a annulé hier la sortie en salles prévue le 25 décembre du film "The Interview", plusieurs chaînes de cinéma ayant renoncé à le projeter en raison de menaces proférées par les pirates informatiques. "The Interview", en français "L'Interview qui tue", est une comédie dans laquelle deux journalistes sont recrutés par la CIA pour assassiner le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, ce qui a suscité l'indignation à Pyongyang, où on le qualifie d'"acte de guerre". --- WASHINGTON - La Réserve fédérale a clairement laissé entendre hier qu'elle s'apprêtait à relever ses taux d'intérêt dans le courant de l'année prochaine, en modifiant dans son communiqué son engagement à conserver ces taux à un niveau proche de zéro pendant une "période considérable". A l'issue d'une réunion de comité de politique monétaire étalée sur deux jours, la banque centrale américaine a modifié les perspectives à long terme de sa politique monétaire, disant désormais qu'elle adopterait un positionnement "patient" en vue d'une hausse du coût de l'argent. Lors d'une conférence de presse, Janet Yellen, présidente de la Fed a précisé que derrière le terme "patient", il fallait comprendre qu'il n'y aurait vraisemblablement pas de hausse de taux lors des "deux prochaines réunions au moins", soit pas avant le mois d'avril de l'année prochaine. Wall Street, le dollar et, dans une moindre mesure, le rendement des emprunts du Trésor, ont enregistré une vive hausse après les déclarations de la Fed, retenant notamment son optimisme au sujet de l'économie américaine et le flou relatif entretenu autour du calendrier d'une première hausse des taux.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant