RESUME DE L'ACTUALITE A 03h00 GMT (16/02)

le
0

COPENHAGUE - L'auteur des attaques contre un centre culturel et la grande synagogue de Copenhague, qui ont fait deux morts et cinq blessés ce week-end, était un jeune homme né au Danemark, âgé de 22 ans et déjà connu des services de police pour des actes de violence et pour détention d'armes, a dit la police. Selon les médias locaux, Omar Abdel Hamid el Hussein avait été libéré de prison il y a quelques semaines après avoir purgé une peine pour avoir poignardé à la jambe un jeune homme de 19 ans dans un train en 2013. Il a été abattu dimanche matin par la police après avoir ouvert le feu sur les forces de l'ordre. Le scénario des attaques menées dans la capitale danoise a rappelé les trois attentats de Paris et Montrouge qui ont fait 17 morts début janvier, contre Charlie Hebdo, une policière et un supermarché casher. "Nous avons senti le goût détestable de la peur et de l'impuissance que veut répandre le terrorisme", a déclaré à la presse la Première ministre danoise, Helle Thorning-Schmidt. "Mais en tant que société, nous avons fait face et riposté." --- BRUXELLES - Les ministres des Finances de la zone euro auront aujourd'hui, lors d'une réunion de l'Eurogroupe à Bruxelles, la redoutable tâche de chercher un accord acceptable à la fois par la Grèce et ses bailleurs de fonds internationaux, introuvable depuis l'accession au pouvoir à Athènes du parti anti-austérité Syriza. Le gouvernement grec a promis de faire "tout son possible" pour parvenir dès cette semaine à un tel accord, un engagement qu'ont salué les marchés financiers en fin de semaine dernière alors que s'engageaient des discussions entre experts des deux parties pour tenter d'élaborer un compromis. "Je m'attends à des négociations difficiles mais je n'en suis pas moins plein de confiance", déclare le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, au magazine allemand Stern. Un responsable européen s'est montré plus pessimiste, déclarant que le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker effectuait une "dernière tentative" pour parvenir à un accord "dans une situation extrêmement difficile", après s'être entretenu dimanche au téléphone avec Alexis Tsipras. --- PARIS/DONETSK - Le respect du cessez-le-feu entré à vigueur dimanche à minuit en Ukraine est jugé "satisfaisant" malgré des incidents locaux, ont estimé hier François Hollande, Angela Merkel et les présidents ukrainien et russe lors d'un entretien téléphonique à quatre qui a duré une heure et demie. Cet entretien au format des négociations menées sous l'égide du président français et de la chancelière allemande visait à faire le point sur la mise en oeuvre de l'accord trouvé jeudi à Minsk avec l'Ukrainien Petro Porochenko et le Russe Vladimir Poutine pour mettre fin au conflit armé. "Ils ont marqué également leur accord pour avancer dans la mise en oeuvre (...) du retrait des armes lourdes, le suivi et la vérification du cessez-le-feu et du retrait des armes lourdes par l'OSCE (Organisation pour la coopération et la sécurité en Europe", peut-on lire dans le communiqué diffusé par l'Elysée. Quelques heures plus tôt, l'OSCE avait elle aussi jugé que la trêve était globalement respectée, sauf en deux points, dans le secteur de la ville assiégée de Debaltseve et du bastion séparatiste de Louhansk. --- LE CAIRE - L'Egypte se réserve le droit de répondre par tous les moyens qu'elle jugera nécessaires à l'exécution de 21 Coptes par les djihadistes de l'Etat islamique en Libye, a prévenu hier le président égyptien Abdel Fattah al Sissi. Sissi, qui s'exprimait à la télévision nationale quelques heures après l'annonce de la mise en ligne d'une vidéo de l'EI montrant la décapitation de 21 chrétiens égyptiens par les djihadistes, a dit que son pays choisirait "les moyens nécessaires et le moment pour venger ces exécutions criminelles". --- ROME - Les gardes-côtes italiens ont entrepris de porter secours à un millier d'émigrants en difficulté en Méditerranée à bord d'une dizaine de grands canots pneumatiques, ce qui est la troisième opération de ce genre en trois jours. Les gardes-côtes ont déclaré avoir recueilli jusqu'à présent plus de 130 personnes qui se trouvaient à bord de deux canots pneumatiques à 180 km au sud de l'île italienne de Lampedusa, et s'employaient à sauver les immigrants à bord de huit autres embarcations. Rome a parallèlement annoncé la fermeture temporaire de son ambassade en Libye en raison de l'aggravation du conflit dans ce pays. --- BEYROUTH - Les combattants kurdes soutenus par des groupes de rebelles syriens ont pris le contrôle d'une colline située au sud de la ville de Kobani dans la province de Rakka qui est un des fiefs de l'Etat islamique en Syrie, a annoncé hier l'Observatoire syrien pour les droits de l'homme (OSDH). "C'est la première fois qu'ils accèdent à Rakka", a commenté Rami Abdulrahman, fondateur de l'OSDH qui suit le conflit syrien grâce à des sources présentes sur le terrain. Au moins 35 djihadistes et quatre peshmergas ont été tués lors des combats qui se sont déroulés dimanche près de Kobani, les plus violents depuis que les Kurdes ont repris le contrôle fin janvier de cette ville stratégique près de la frontière turque. BEYROUTH - D'intenses affrontements entre des insurgés et des combattants pro-gouvernementaux ont fait des dizaines de morts au cours de la semaine écoulée dans le sud de la Syrie, déclare l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). L'armée du régime de Bachar al Assad et des combattants du Hezbollah libanais ont lancé une offensive de grande ampleur dans la région contre les groupes d'insurgés, dont le Front al Nosra, branche syrienne d'Al Qaïda, mais aussi des rebelles non djihadistes. --- BERLIN - Le parti eurosceptique AfD (Alternative für Deutschland) semble en passe de remporter ses premiers sièges dans une assemblée régionale de l'ancienne Allemagne de l'Ouest à l'occasion du scrutin d'hier dans la cité-Etat de Hambourg. Les sociaux-démocrates emmenés par le bourgmestre sortant Olaf Scholz l'ont remporté, avec une très nette avance sur la CDU qui enregistre l'un de ses plus sévères revers électoral depuis la fin de la Seconde guerre mondiale. Au vu des projections qui donnent au SPD 46,5 à 47%, Olaf Scholz devra cependant se trouver un partenaire de coalition, les sociaux-démocrates perdant la majorité absolue qu'ils avaient jusqu'à présent à l'assemblée régionale, la Bürgerschaft. --- PARIS - Plus de deux cents tombes ont été profanées dans le cimetière juif de Sarre-Union, dans le Bas-Rhin, ont annoncé hier le ministère de l'Intérieur et le maire de la commune. Le président François Hollande a condamné "avec la plus grande fermeté". "Tout sera mis en oeuvre dans les meilleurs délais pour que les auteurs de cet acte odieux et barbare soient identifiés et punis", dit-il dans un communiqué. Les tombes profanées ont été découvertes dimanche après-midi par une femme qui se rendait dans ce cimetière abritant pour l'essentiel des sépultures anciennes, la communauté juive de cette commune étant aujourd'hui peu nombreuse, a précisé à Reuters le premier adjoint au maire, Richard Brumm. --- PARIS - Les députés français ont achevé dans la nuit de samedi à dimanche l'examen en première lecture, du projet de loi pour la croissance et l'activité, la "loi Macron", sur laquelle ils se prononceront mardi par un vote solennel. Ce projet qualifié de "fourre-tout" par ses détracteurs comporte de nombreuses mesures disparates, des professions juridiques au travail dominical en passant par une réforme de la justice prud'homale, la libéralisation du transport par autocar ou la privatisation des aéroports de Nice et de Lyon.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant