RESUME DE L'ACTUALITE A 02hH00 GMT (27/09)

le
0

NATIONS UNIES - Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a déclaré qu'une intervention militaire française en Syrie n'était pas envisagée pour l'instant bien que le conflit contre les djihadistes de l'Etat islamique puisse durer "de longues années". Hier, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian avait estimé que la question de frappes françaises contre l'EI en Syrie était "posée". --- BEYROUTH - Les djihadistes de l'Etat islamique (EI) ont resserré leur étau hier autour de la ville syrienne de Kobani, près de la frontière turque, malgré les raids aériens de la coalition conduite par les Etats-Unis. Cette coalition a été rejointe par la Grande-Bretagne, où les députés ont approuvé par 542 voix contre 43 la décision du Premier ministre David Cameron de s'associer aux opérations contre l'EI en Irak. Le Parlement belge a également donné son feu vert à l'envoi de six chasseurs F-16 en Jordanie, d'où ils participeront aux missions en Irak. --- GHAZNI, Afghanistan - Une offensive de grande ampleur lancée par les taliban afghans au sud-ouest de Kaboul a fait plus d'une centaine de morts en cinq jours et un district entier de la province de Ghazni pourrait tomber entre les mains des insurgés islamistes, selon des responsables afghans. Le gouvernement provincial n'a plus aucun contact avec les services de sécurité du district d'Ajrestan, dans l'ouest de la province de Ghazni. --- KIEV - Des négociations se sont engagées entre les troupes gouvernementales ukrainiennes et les séparatistes pro-russes pour discuter de la création d'une "zone tampon" de 30 km dans l'est de l'Ukraine. La Russie, qui nie toute implication dans le conflit, a démenti la participation de ses responsables militaires lors de cette rencontre préliminaire dans la ville de Soledar, au nord de Donetsk. --- L'épidémie de fièvre Ebola en Afrique de l'Ouest a fait 3.091 morts depuis mars sur 6.574 cas avérés ou probables, a annoncé hier l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Au Liberia, 1.830 décès ont été recensés, environ trois fois plus qu'en Guinée et en Sierra Leone réunies. Aucun nouveau décès n'a été signalé au Nigeria et au Sénégal. Le Liberia dispose de 315 lits pour les malades et les organisations internationales ont promis d'en fournir 440 supplémentaires mais le pays a besoin d'encore 1.550 lits. --- PARIS - La direction d'Air France-KLM a soumis hier un protocole d'accord aux pilotes de la compagnie avec l'espoir de sortir du conflit qui les oppose depuis douze jours autour du développement de la filiale à bas coûts Transavia. S'il répond partiellement aux exigences des syndicats, ce texte, qui a obtenu l'appui du Premier ministre Manuel Valls, est "un acte négocié qui est soumis à signature", a dit un porte-parole d'Air France, suggérant qu'il avait recueilli une adhésion des syndicats et pourrait aboutir à la fin de la grève. Dans un communiqué, le SNPL, le principal syndicat des pilotes d'Air France réclame la nomination d'un médiateur indépendant pour mettre fin au conflit et favoriser la reprise du travail. --- PARIS - BNP Paribas a annoncé hier soir la démission de Baudouin Prot de son poste de président du conseil d'administration et son remplacement par Jean Lemierre à compter du 1er décembre. Son départ survient trois mois seulement après que BNP Paribas a accepté de s'acquitter d'une amende de 8,9 milliards de dollars aux Etats-Unis. --- PARIS - Une hausse de deux centimes des taxes sur le diesel est envisagée pour financer les infrastructures de transports après la division par deux des recettes attendues de l'écotaxe, a dit hier le secrétaire d'Etat au Budget, Christian Eckert. La taxe poids lourd devait financer à hauteur d'environ 800 millions d'euros par an les infrastructures de transports en France mais le gouvernement, confronté à la fronde des "bonnets rouges" bretons et des transporteurs, a arbitré en faveur d'un mécanisme allégé. --- PARIS - Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a confirmé des aides pour les producteurs français de fruits et légumes en difficulté, lors d'une rencontre avec leurs représentants. Il s'agira d'allègements de charges sociales et de mesures fiscales et bancaires, précise le ministère dans un communiqué. Mercredi, de telles mesures avaient été annoncées pour les légumiers bretons.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant