RESUME DE L'ACTUALITE A 02h45 GMT (14/11)

le
0

MOSCOU/KIEV - Le cessez-le-feu dans l'est de l'Ukraine est pratiquement caduc, estime le représentant pour l'Ukraine de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) alors que Kiev et Moscou se sont à nouveau mutuellement accusés, hier, de violer la trêve approuvée début septembre. Cette suspension des combats, au respect de laquelle l'OSCE est chargée de veiller, a été décidée le 5 septembre à Minsk, en Biélorussie. Mais il est désormais pratiquement impossible de continuer de parler de cessez-le-feu, a dit Ihor Prokoptchouk, cité par le journal autrichien Die Presse. La trêve est violée quotidiennement et ces violations se sont multipliées depuis la tenue le 2 novembre d'élections dans les régions contrôlées par les séparatistes pro-russes, un scrutin que Kiev a jugé illégal. Moscou, de son côté, nie régulièrement acheminer de l'aide militaire ou financière aux séparatistes et réfute toute implication directe dans le conflit. --- AMMAN - Israéliens et Palestiniens se sont engagés à prendre des mesures "concrètes et spécifiques" pour faire baisser la tension autour des lieux saints à Jérusalem, a déclaré hier à Amman le secrétaire d'Etat américain John Kerry, après des entretiens dans la capitale jordanienne. Il n'a pas précisé quelles étaient ces mesures. John Kerry a eu un entretien de près de trois heures avec le roi Abdallah de Jordanie et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu. Le président égyptien Abdel Fattah al Sissi s'est joint par téléphone aux discussions et s'est engagé à encourager les négociations israélo-palestiniennes. Le secrétaire d'Etat américain avait auparavant rencontré le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas. Ce dernier n'a cependant pas participé à la rencontre avec le roi Abdallah et Netanyahu, signe de la tension actuelle entre Israël et les Palestiniens. --- BEYROUTH - Le leader de l'Etat islamique, Abou Bakr al Baghdadi, affirme que le "califat" décrété dans les zones contrôlées par les djihadistes en Syrie et en Irak est en train de s'étendre à l'Arabie saoudite, au Yémen, à l'Egypte, à la Libye et à l'Algérie. Ces propos ont été tenus dans une déclaration attribuée au "calife" de l'Etat islamique dont le sort demeurait incertain depuis plusieurs jours. L'authenticité de cette déclaration n'a pas pu être vérifiée. Des informations relayées par la télévision irakienne affirmaient que le dirigeant islamiste avait été blessé lors d'une frappe aérienne de la coalition la semaine passée en Irak. --- PARIS - Le premier djihadiste français jugé à son retour de Syrie a été condamné à sept ans de prison ferme par le tribunal correctionnel de Paris, conformément aux réquisitions du parquet. Flavien Moreau, âgé de 27 ans et détenu en France depuis février 2013, ne s'est pas présenté au tribunal pour la lecture d'un jugement considéré comme "très sévère" par son avocat. --- BAMAKO/MONROVIA - Le Mali s'emploie à renforcer les mesures destinées à contenir la propagation de la fièvre Ebola mais n'a pas pour l'heure l'intention de fermer ses frontières, bien qu'au moins un malade soit décédé après être arrivé de Guinée, ont déclaré hier des responsables des services de santé. Signe d'espoir pour l'Afrique de l'Ouest, le Liberia, pays qui a été le plus touché par l'épidémie, mais où le nombre de nouveaux cas diminue, a annoncé hier qu'il ne prorogerait pas l'état d'urgence qui a été en vigueur du mois d'août jusqu'au début novembre. A Bamako au Mali, la fièvre Ebola a été diagnostiquée hier chez un médecin de la clinique Pasteur, où, mardi, un infirmier de 25 ans était décédé de cette maladie après avoir soigné un imam venu de Guinée. Une femme en traitement à l'hôpital Gabriel Touré de Bamako a elle aussi subi un test positif à la maladie d'Ebola, a-t-on appris hier. --- PARIS - Jean-Christophe Lagarde succède à Jean-Louis Borloo à la présidence de l'Union des démocrates et indépendants (UDI), selon les résultats du second tour du scrutin interne au parti centriste annoncés hier. Jean-Christophe Lagarde recueille 53,49% des suffrages, contre 46,51% à Hervé Morin, ancien ministre de la Défense de Nicolas Sarkozy. --- LES PENNES MIRABEAU (BOUCHES-DU-RHONE) - Le président du conseil général des Bouches-du-Rhône Jean-Noël Guérini a annoncé hier la création d'un nouveau parti politique, sur lequel il veut s'appuyer pour préparer les prochaines échéances électorales. A 63 ans, l'ex-homme fort du PS dans le département espère rééditer aux cantonales de mars son succès des dernières sénatoriales, où il a siphonné les voix d'un Parti socialiste local en déroute. Le mouvement "La Force du 13", qu'il vient de transformer en parti politique, lui a permis d'obtenir fin septembre trois sièges au Palais du Luxembourg, au détriment notamment du Parti socialiste qui n'en a sauvé qu'un. --- PARIS - Bernard Cazeneuve a annoncé hier l'interdiction de l'utilisation par la gendarmerie des grenades offensives, dont un exemplaire a provoqué le décès du jeune manifestant Rémi Fraisse à Sivens (Tarn) fin octobre. Le ministre de l'Intérieur a déclaré lors d'une conférence de presse avoir tiré cette conclusion après la remise mercredi du rapport des inspections générales de la police et de la gendarmerie sur les circonstances qui ont entraîné ce décès. --- PARIS - Plusieurs milliers de policiers venus de toute la France ont manifesté à Paris pour dénoncer leurs conditions de travail et attirer l'attention sur leur "mal-être". A l'approche des élections du 4 décembre au sein de la police, Alliance, le deuxième syndicat de policiers, entend peser sur les négociations en cours avec le ministère de l'Intérieur et rappeler à François Hollande ses engagements sur la sécurité. --- PARIS - Le principal suspect de l'attentat antisémite qui avait fait quatre morts rue Copernic, à Paris, en octobre 1980, va être extradé du Canada vers la France. Hassan Diab, 60 ans, qui a la double nationalité canado-libanaise, avait été arrêté en novembre 2008 au Canada dans le cadre d'un mandat d'arrêt international délivré par le juge d'instruction antiterroriste français Marc Trévidic, chargé du dossier. --- PARIS - Les dossiers de trois parlementaires UMP soupçonnés de détenir des avoirs à l'étranger, fait constituant une infraction pénale, ont été transmis au parquet, a annoncé la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP). Sont visés les députés Bernard Brochand (Alpes-Maritimes), Lucien Degauchy (Oise) et le sénateur Bruno Sido (Haute-Marne). Le parquet de Paris a d'ores et déjà ouvert une enquête préliminaire sur les cas de Lucien Degauchy et Bruno Sido, le cas de Bernard Brochand étant encore en cours d'examen. --- PARIS - François Fillon, dans un entretien au Figaro Magazine, prône un nouveau traité de Schengen pour contrôler l'immigration illégale, veut encadrer l'immigration familiale, restreindre l'accès aux prestations sociales et durcir les conditions d'acquisition de la nationalité française. Les candidats déclarés ou putatifs à la primaire à droite pour la présidentielle de 2017 font assaut de fermeté sur les questions migratoires, dont Nicolas Sarkozy a affirmé le 21 octobre qu'elles ne devaient pas être "un sujet tabou mais un sujet majeur" des échéances électorales à venir. --- MARSEILLE - Le quotidien régional "La Marseillaise", créé en 1944, se déclarera aujourd'hui en cessation de paiement avec une demande de redressement judiciaire auprès du tribunal de commerce de Marseille, a annoncé hier la direction du journal, qui emploie 210 salariés. --- PARIS - Une soixantaine de membres des services de sécurité et un hélicoptère de la gendarmerie équipé d'un système de repérage thermique ont été mobilisés hier en Seine-et-Marne, non loin de Paris, pour tenter de capturer un tigre en liberté. Le félin, dont le poids a été évalué à environ 80 kg, a été signalé en début de matinée et des mesures de précaution ont immédiatement été prises.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant