RESUME DE L'ACTUALITE A 02h00 GMT (29/09)

le
0
    BEYROUTH - Deux hôpitaux et une boulangerie situés dans des 
secteurs d'Alep tenus par les rebelles ont été touchés par des 
frappes aériennes, tôt hier matin, alors que s'intensifie 
l'offensive de l'armée syrienne appuyée par la Russie pour 
reprendre la totalité de la ville. 
    La France a annoncé vouloir présenter une résolution au 
Conseil de sécurité de l'Onu qui imposerait un cessez-le-feu à 
Alep. Ceux qui ne voteront pas ce texte, a prévenu le chef de la 
diplomatie française Jean-Marc Ayrault, "prendront le risque de 
porter la responsabilité de complicités de crimes de guerre". 
    Pour le secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon, la 
situation dans la ville est pire que celle dans un "abattoir" et 
ceux qui emploient des "armes encore plus destructrices" 
commettent des crimes de guerre. 
    Une semaine après le début de l'offensive, qui a commencé 
jeudi dernier par des frappes aériennes avant de se doubler, 
lundi, d'une attaque terrestre, on compte plusieurs centaines de 
morts, pris notamment sous les décombres. Il ne resterait plus 
que 30 médecins dans la zone assiégée pour s'occuper de 
plusieurs centaines de blessés par jour. 
    Le pape François a réclamé l'arrêt des bombardements à Alep, 
qu'il a qualifiée de "ville martyre", et dont les auteurs seront 
selon lui soumis un jour au "jugement de Dieu". 
     --- 
    JERUSALEM - Les obsèques de Shimon Peres seront célébrées 
vendredi au cimetière du mont Herzl, à Jérusalem. L'ancien 
président et Premier ministre, et l'un des pères fondateurs 
d'Israël, sera enterré dans le carré réservé au "Grands 
dirigeants de la nation". 
    Barack Obama, le prince Charles d'Angleterre, la candidate 
démocrate à la Maison blanche Hillary Clinton et son époux, 
l'ancien président Bill Clinton, hôte de la cérémonie de 
signature des accords d'Oslo, en 1993 à la Maison blanche, 
seront présents, rapporte la radio israélienne.  
    Le président français François Hollande a confirmé sa 
participation et a salué la mémoire d'"un des plus ardents 
défenseurs de la paix et d'un ami fidèle de la France". 
     --- 
    NIEUWEGEIN, Pays-Bas - Le Boeing de la compagnie Malaysia 
Airlines abattu en 2014 au-dessus de l'est de l'Ukraine a été 
touché par un missile Buk de fabrication russe tiré d'un village 
ukrainien tenu par les séparatistes prorusses, ont annoncé les 
procureurs internationaux qui ont enquêté sur le sujet. 
    Ces conclusions vont à l'encontre de la position de la 
Russie qui a suggéré que le vol MH17, qui effectuait la liaison 
entre Amsterdam et Kuala Lumpur, avait été touché par l'armée 
ukrainienne, ce 17 juillet 2014. Aucun des 298 passagers et 
membres d'équipage n'a survécu. La plupart étaient de 
nationalité néerlandaise. 
    Plusieurs milliers d'enregistrements, de témoignages et 
d'examens des légistes ont permis de parvenir à ces conclusions 
au terme d'une enquête qui aura duré plus de deux ans. 
    Trois points ressortent, ont précisé les procureurs qui sont 
néerlandais, australien, belge, malaisien et ukrainien : l'avion 
a été touché par un missile Buk-9M38 de fabrication russe; le 
missile a été tiré de Pervomaïsk, village tenu par les 
séparatistes prorusses dans l'est de l'Ukraine; le lanceur a été 
transporté de Russie en Ukraine et y a ensuite été ramené. 
     --- 
    ALGER - L'Opep a décidé de baisser légèrement sa production 
de pétrole, prenant une première mesure de ce type depuis 2008, 
l'Arabie saoudite et l'Iran mettant de côté leurs différends au 
vu de la pression qu'exercent le bas niveau des cours du brut 
sur les finances de nombre de membres du cartel. 
    "L'Opep a pris une décision exceptionnelle aujourd'hui (...) 
après deux ans et demi, l'Opep a atteint un consensus pour 
piloter le marché", a déclaré le ministre du Pétrole iranien 
Bijan Zanganeh, qui fut à de nombreuses reprises en opposition 
avec son homologue saoudien lors de précédentes réunions. 
    De concert avec certains de ses collègues au sein de l'Opep, 
il a précisé que le cartel ramènerait sa production à entre 32,5 
et 33,0 millions de barils par jour contre un niveau actuel de 
33,24 millions. "Nous avons décidé de faire baisser la 
production d'environ 700.000 barils par jour", a-t-il souligné. 
    Ce faisant, l'Opep rétablirait des plafonds de production 
abandonnés il y a un an. 
     --- 
    WASHINGTON - Le Congrès américain a rejeté le veto opposé 
par Barack Obama à une loi autorisant les familles des victimes 
des attentats du 11-Septembre à engager des poursuites 
judiciaires contre l'Arabie saoudite. 
    La Chambre des représentants s'est prononcée contre le veto 
présidentiel par 348 voix contre 76 tandis que le Sénat avait 
fait de même auparavant par 97 voix contre une.  
    C'est la première fois que le Congrès annule un veto 
présidentiel de Barack Obama qui subit là un important revers 
politique. Jusqu'à présent, les 11 vetos auxquels il avait eu 
recours avaient tous été maintenus. Le président américain a 
réagi en évoquant un "dangereux précédent".    
     --- 
    MADRID - La Catalogne va organiser l'an prochain un 
référendum sur son indépendance que l'Espagne soit ou non 
d'accord avec cette initiative, a annoncé le président de la 
région Carles Puigdemont. 
    S'exprimant devant le parlement régional, Puigdemont a 
précisé qu'il entendait discuter des termes de cette 
consultation électorale avec le gouvernement de Madrid qui 
s'oppose à toute proposition de ce type. Si le gouvernement 
espagnol persiste dans son refus, la Catalogne organisera un 
référendum en septembre prochain, a-t-il dit.     
     --- 
    PARIS - Le gouvernement français a présenté un projet de 
budget pour 2017 réaffirmant son objectif d'un déficit public à 
2,7% du produit intérieur brut (PIB) en fin d'année et prévoyant 
la compensation intégrale des dépenses supplémentaires annoncées 
ces derniers mois.  
    A sept mois de la présidentielle, le dernier projet de loi 
de finances du quinquennat, qui concrétise le prélèvement à la 
source de l'impôt sur le revenu, officialise la baisse d'un 
milliard d'euros de l'impôt sur le revenu annoncée au début du 
mois et consacre le renforcement des moyens aux secteurs 
considérés comme prioritaires (emploi, sécurité et éducation). 
    Déjà en butte aux critiques de l'opposition de droite qui 
dénonce une accumulation de factures impayées, le gouvernement 
doit également faire face aux réserves émises par le Haut 
conseil des finances publiques (HCFP), qui a dit douter de la 
capacité de la France à ramener son déficit sous le seuil de 3%M 
du PIB l'an prochain. 
     --- 
    PARIS - L'ancien directeur du renseignement intérieur 
Bernard Squarcini a été mis en examen dans le cadre d'une 
enquête menée par l'Inspection générale de la Police nationale 
(IGPN), a-t-on appris auprès de son avocat, Patrick Maisonneuve. 
    L'ancien responsable policier a été mis en examen pour 
trafic d'influence et recel de violation du secret 
professionnel, et laissé libre sous contrôle judiciaire. 
    En juin dernier, le parquet de Paris a ouvert une enquête 
préliminaire visant Bernard Squarcini pour des soupçons de 
trafic d'influence liés à ses activités de consultant. La 
justice le soupçonne d'avoir mis ses réseaux au sein de la 
police au service de son cabinet Kyrnos, fondé en 2013 après son 
départ de la Direction Centrale du Renseignement Intérieur. 
     --- 
    PARIS - Hervé Mariton, recalé le 21 septembre de la primaire 
de la droite faute de parrainages suffisants, a annoncé son 
ralliement à Alain Juppé, favori pour l'investiture 
présidentielle, qu'il juge le "plus sincère" des candidats. 
    Le député (Les Républicains) de la Drôme a expliqué sur 
France Inter partager également "une exigence de sérieux" avec 
le maire de Bordeaux. 
 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant