RESUME DE L'ACTUALITE A 02h00 GMT (28/09)

le
0
  
    PARIS - Le projet de budget 2012 donnera ce mercredi au 
gouvernement l'occasion d'afficher sa fermeté sur la maîtrise 
des comptes publics, mais la mauvaise conjoncture économique et 
l'élection présidentielle risquent de compliquer rapidement cet 
exercice.  
    A moins de sept mois du premier tour de la présidentielle et 
alors que la crise des dettes publiques dans la zone euro pèse 
sur la croissance mondiale, cet exercice imposé s'annonce à la 
fois délicat et très cadré, les mesures de rigueur annoncées fin 
août ayant levé l'essentiel du voile.   
    ---  
    PARIS - Les familles des victimes de l'attentat de Karachi 
ont porté plainte contre Brice Hortefeux, proche de Nicolas 
Sarkozy, pour "subornation de témoin" et "entrave à la 
manifestation de la vérité", a annoncé hier leur avocat.  
    Me Olivier Morice, confirmant une information du site 
internet du Point, a précisé avoir aussi assigné les anciens 
conseillers du chef de l'Etat, Nicolas Bazire et Thierry 
Gaubert, pour "violation du secret de l'enquête, recel et 
complicité".  
    Les plaintes ont été déposées devant le procureur de la 
République de Paris.   
    L'ancien ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux a décidé de 
porter plainte contre Olivier Morice pour diffamation à la suite 
de ces "affirmations calomnieuses", peut-on lire dans un 
communiqué.  
    ---  
    PARIS - François Fillon a accusé hier l'opposition d'avoir 
commis une "faute morale" dans l'affaire de Karachi en dénonçant 
un climat de suspicion qui mine selon lui les institutions 
républicaines.  
    Deux proches de Nicolas Sarkozy ont été mis en examen la 
semaine dernière dans ce dossier judiciaire, qui porte à la fois 
sur l'attentat anti-français de 2002 et sur des soupçons de 
financement occulte de la campagne présidentielle d'Edouard 
Balladur en 1995 lié à des versements de commissions.  
    ---  
    PARIS - Jean-Pierre Bel est assuré de devenir samedi le 
premier président socialiste du Sénat sous la Ve République 
après la défaite de la majorité, Nicolas Sarkozy ayant donné le 
mot d'ordre d'accepter la défaite "dans la dignité".  
    L'ancienne ministre socialiste de la Culture Catherine 
Tasca, qui avait annoncé son intention de briguer ce poste après 
la victoire de la gauche dimanche dernier, y a renoncé et 
Jean-Pierre Bel a été désigné candidat par son groupe.  
      
    PARIS - Les parlementaires UMP élus dans les zones rurales 
ont accusé le gouvernement d'être en partie responsable de la 
déroute de la majorité aux élections sénatoriales de dimanche 
dernier parce qu'il a négligé leurs problèmes.  
    Une analyse des résultats des élections sénatoriales qui ont 
permis à la gauche d'être majoritaire dans une institution qui 
ne l'avait jamais été sous la Ve République montre que c'est 
dans les zones rurales que la gauche a le plus progressé au 
détriment de la droite et plus particulièrement de l'UMP.  
    ---  
    PARIS - La quasi-totalité des syndicats d'enseignants du 
public et cinq syndicats du privé ont organisé des grèves et 
manifestations en France pour dénoncer les suppressions de 
postes et dire que "l'école va mal".  
    Selon le ministère de l'Education nationale, 28,89% 
d'enseignants du premier degré étaient en grève mardi et le taux 
était de 22,33% dans le second degré. Les syndicats affichent, 
eux, 54% de grévistes dans le primaire et environ 50% dans le 
secondaire.       
    En visite dans l'Oise, Nicolas Sarkozy a jugé de son devoir 
de penser d'abord aux salariés de l'industrie, dont les emplois 
sont exposés à la concurrence internationale, plutôt qu'aux 
fonctionnaires, protégés par leur statut.  
    Martine Aubry candidate à la primaire socialiste en vue de 
l'élection présidentielle, a jugé ces propos "inacceptables".  
    ---  
    JERUSALEM  - Les autorités israéliennes ont donné hier leur 
feu vert à la construction de 1.100 logements supplémentaires 
pour des colons juifs à la périphérie de Jérusalem, compliquant 
les tentatives de relance du processus de paix 
israélo-palestinien et irritant la communauté internationale.  
    L'Onu et les Etats-Unis ont rapidement fait part de leur 
opposition à ces nouvelles constructions. Le président de 
l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas fait du gel de la 
construction dans les implantations juives de Cisjordanie un 
préalable à la reprise des négociations.  
    ---  
    AMMAN - Les forces syriennes appuyées par des blindés et des 
hélicoptères ont lancé hier un assaut à Rastan, ville du 
centre-ouest du pays devenue un point de rassemblement des 
déserteurs de l'armée, rapportent des habitants.  
    Des dizaines de chars et de blindés sont entrés dans cette 
localité de 40.000 habitants située entre Homs et Hama, le long 
de l'axe routier reliant Damas, dans le Sud, à Alep, dans le 
Nord. L'assaut a été lancé après une nuit de pilonnage par des 
chars et des hélicoptères et deux jours de siège.  
    Cette région du centre de la Syrie est devenue, avec la 
province d'Idlib près de la frontière turque dans le Nord, un 
foyer de résistance armée aux forces de Bachar al Assad après 
six mois de manifestations réclamant la chute du régime.  
      
      NATIONS UNIES - France, Grande-Bretagne, Allemagne et 
Portugal s'apprêtent à faire circuler au Conseil de sécurité de 
l'Onu un nouveau projet de résolution sur la Syrie qui ne 
recommande plus l'adoption immédiate de sanctions, a-t-on appris 
de source diplomatique.   
    Le texte, destiné à débloquer les négociations entre Etats 
membres, ne fait que brandir la menace de mesures de rétorsion 
si l'administration de Bachar al Assad ne met pas fin à la 
répression des manifestations antigouvernementales.   
    ---  
    SYRTE, Libye - Des négociations en vue d'une trêve ont été 
nouées à l'ouest de Syrte, tandis que les combats continuent de 
faire rage sur le flanc Est de la ville natale de Mouammar 
Kadhafi, l'un des deux derniers bastions encore tenus par les 
forces qui lui restent fidèles.  
    Un commandant des forces du conseil intérimaire au pouvoir à 
Tripoli a annoncé avoir entamé des pourparlers avec un 
dignitaire de la tribu de Mouammar Kadhafi présent à l'intérieur 
de la ville assiégée depuis des jours par les troupes du Conseil 
national de transition (CNT).  
    La chaîne de télévision syrienne Arraï a diffusé hier des 
images d'un des fils de Mouammar Kadhafi, Saïf al Islam, en 
train de haranguer des troupes loyalistes dans l'un des derniers 
bastions tenus par les partisans de l'ancien régime libyen.  
    ---  
    SHANGHAI - Deux rames de métro sont entrées en collision à 
Shanghai, faisant plus de 260 blessés dont vingt hospitalisés 
dans un état grave.  
    L'accident s'est produit hier en début d'après-midi, près 
des jardins de Yu Yuan, site très prisé des touristes, dans le 
centre de la capitale financière chinoise.  
    D'après des médias officiels, la collision a été provoquée 
par une panne de signalisation qui a obligé le personnel à 
régler le trafic des rames par téléphone.  
    ---  
     KIEV, - Le parquet a requis mardi sept ans de prison contre 
l'ex-Premier ministre ukrainienne Ioulia Timochenko, accusée 
d'abus de pouvoir concernant la signature en 2009 avec la Russie 
d'un contrat gazier qui aurait nui aux intérêts de l'Ukraine.  
    Le procès avait repris dans la matinée à Kiev, après deux 
semaines d'interruption, dans un contexte de fortes pressions 
occidentales pour faire libérer l'égérie de la "révolution 
orange" de 2004.  
    ---  
    MITROVICA, Kosovo - Des incidents ont éclaté hier à un poste 
frontière entre le Kosovo et la Serbie, faisant seize blessés 
dans les rangs de la minorité serbe kosovare et quatre dans ceux 
de la force de maintien de paix de l'Otan (Kfor).  
     La Serbie, qui conteste l'indépendance de son ancienne 
province méridionale, a averti à plusieurs reprises que la prise 
de postes frontaliers risquait de déboucher sur de nouveaux 
affrontements. Belgrade appelle néanmoins au calme et à de 
nouveaux pourparlers.  
    ---  
    BERLIN/ATHENES - La Grèce a réaffirmé sa résolution à 
remplir toutes les conditions auxquelles est lié son sauvetage 
par l'Union européenne et le Fonds monétaire international, 
alors les inspecteurs de la "troïka" UE-FMI-BCE doivent revenir 
cette semaine à Athènes.  
    Lors d'une intervention devant des chefs d'entreprise à 
Berlin, le Premier ministre George Papandréou a réclamé un signe 
de soutien de la part de ses partenaires européens, alors que la 
Grèce met toute son énergie à accomplir les réformes nécessaires 
à sa sortie de crise. Il a souligné que la Grèce remplirait à 
coup sûr ses obligations et que le pays visait un déficit 
primaire de zéro à partir de 2012.  
    ---  
    LOS ANGELES - Le procès du médecin personnel de Michael 
Jackson s'est ouvert hier à Los Angeles plus de deux ans après 
la disparition soudaine du "roi de la pop".  
    Le Dr Conrad Murray est jugé pour homicide involontaire et 
plaide non coupable. Il risque une peine maximale de quatre ans 
de prison.  
    ---  
    TAKAPUNA, Nouvelle-Zélande - Le sélectionneur du XV de 
France Marc Lièvremont semble avoir trouvé l'essentiel de son 
équipe type avec trois changements seulement pour la rencontre 
face au Tonga et une charnière reconduite, composée de Dimitri 
Yachvili et Morgan Parra. Le talonneur William Servat, le n°8 
Raphaël Lakafia et l'ailier Alexis Palisson font leur retour 
dans le quinze de départ.   
    ---  
     TRABZON, Turquie - Lille a raté l'occasion de prendre la 
tête du groupe B de Ligue des champions en se faisant rejoindre 
en fin de match hier soir en Turquie par Trabzonspor (1-1) à 
l'issue d'une rencontre que les Dogues ont pourtant contrôlé 
dans l'ensemble.    
    L'Olympique lyonnais a pour sa part dignement fêté son 100e 
match en Ligue des champions en dominant sans difficulté le 
Dinamo Zagreb 2-0 à Gerland.  
  
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant