RESUME DE L'ACTUALITE A 02h00 GMT (26/06)

le , mis à jour à 04:15
0

BRUXELLES - La prochaine réunion de l'Eurogroupe sur la Grèce, samedi, sera décisive pour trouver une solution à la dette d'Athènes, a souligné Angela Merkel cetet nuit à l'issue de la première journée du Conseil européen de Bruxelles. La chancelière allemande a déclaré que les chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE ne pouvaient pas s'impliquer dans la négociation détaillée d'un accord "argent frais contre réformes" mais seulement encourager les deux parties à parvenir à une conclusion rapide. "Nous disons, non sans peser nos mots, que cet Eurogroupe sera d'une importance décisive, en prenant en compte le fait que les délais sont très courts et qu'il faut travailler à un résultat", a dit Angela Merkel. Les discussions entre la Grèce et ses créanciers ont été interrompues hier sans qu'un accord ait été trouvé et les ministres des Finances de la zone euro se réuniront de nouveau samedi, trois jours seulement avant une échéance clé qui pourrait placer Athènes en défaut. BRUXELLES - Les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne se sont mis d'accord sur un mécanisme de répartition volontaire de 60.000 demandeurs d'asile au cours des deux prochaines années, a déclaré la chancelière allemande Angela Merkel à l'issue de la première journée du Conseil européen de Bruxelles. Face à la crise des migrants qui traversent par milliers la Méditerranée, la Commission européenne a proposé un plan d'action le mois dernier prévoyant la répartition de 40.000 demandeurs d'asile d'Erythrée et de Syrie, actuellement en Grèce et en Italie, afin de soulager Rome et Athènes, confrontés à un afflux de migrants. BRUXELLES - Le Premier ministre britannique David Cameron a amorcé prudemment cette nuit les négociations qu'il entend mener pour réformer l'Union européenne avant d'organiser, d'ici la fin 2017, un référendum sur le maintien de son pays dans le bloc européen. Loin de poser des lignes rouges ou des exigences à ses pairs réunis en sommet à Bruxelles, le dirigeant conservateur s'est contenté de lancer formellement le processus de négociation, une "étape importante" selon lui, mais qui en dit encore peu sur ses intentions. La question de la réforme de l'UE n'a pas donné lieu à de grands débats autour de la table du Conseil, la crise grecque et celle des migrants l'ayant fait passer au second plan. Un rapport d'étape sur le sujet sera présenté par le président du Conseil européen Donald Tusk en octobre, a précisé François Hollande. --- BEYROUTH - Les djihadistes de l'Etat islamique (EI) ont lancé la nuit dernière des offensives simultanées contre l'armée gouvernementale syrienne et les forces kurdes, tentant de reprendre l'initiative après avoir perdu du terrain face aux milices kurdes dans la province de Rakka, bastion de l'organisation islamiste. Dans le Sud, près de la frontière jordanienne, les insurgés ont lancé une attaque contre la ville de Deraa, où les forces du président Bachar al Assad ont essuyé une série de revers ces dernières semaines, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Les combattants de l'Etat islamique ont parallèlement lancé une offensive contre la ville de Hassaka, dans le nord-est du pays, et à Kobani, située à la frontière turque, ajoute l'OSDH. L'OSDH rapporte qu'au moins 35 personnes ont été tuées dans les bombardements et les combats qui ont suivi. --- LA HAYE - L'Autorité palestinienne a pour la première fois remis hier à la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye plusieurs documents, notamment sur les crimes présumés commis par les forces israéliennes lors de son offensive dans la bande de Gaza en juillet et août 2014. L'Autorité palestinienne a officiellement adhéré en avril dernier à la CPI, dont la procureure Fatou Bensouda avait ouvert en janvier une enquête préliminaire sur les événements de Gaza. --- WASHINGTON - La Cour suprême américaine a confirmé l'une des principales dispositions fiscales de l'Obamacare, l'assurance santé publique, une réforme emblématique de la présidence de Barack Obama. C'est la deuxième fois en trois ans que la plus haute instance judiciaire des Etats-Unis rejette ainsi un recours intenté contre le texte, qui vise à étendre la couverture maladie des Américains les moins favorisés mais qui est très critiqué par le camp conservateur. --- NORTH CHARLESTON, Caroline du Sud - Les premières funérailles des victimes de la tuerie de Charleston, le 17 juin dernier en Caroline du Sud, ont eu lieu hier dans une atmosphère d'intense recueillement. Ethel Lance, 70 ans, et Sharonda Coleman-Singleton, 45 ans, étaient deux des neuf fidèles noirs d'une église méthodiste de la ville qui sont morts sous les balles de Dylann Roof, un jeune homme blanc aux motivations racistes. Les funérailles des autres victimes, dont Clementa Pinckney, pasteur de l'Emanuel African Methodist Episcopal Church où s'est produite la tuerie, seront organisées dans les jours qui viennent. Le président Barack Obama viendra prononcer lui-même aujourd'hui l'éloge funèbre du révérend Pinckney. --- PARIS - Le gouvernement s'est efforcé de dissiper la colère des chauffeurs de taxi contre Uber en s'engageant à une ferme mise en oeuvre de la loi, mais il n'a pas accédé à leur principale revendication : la fermeture de l'application UberPOP. Les propositions gouvernementales n'ont pas fléchi la détermination des taxis. L'intersyndicale devait consulter la base quant aux suites de la grève, mais sur le terrain, les chauffeurs appelaient dès hier soir à la poursuite du mouvement. Quelque 2.800 chauffeurs de taxi, selon le ministère de l'Intérieur, "plus de 5.000" selon Manuel Valls, sur les 55.000 recensés se sont mobilisés en France contre les véhicules clandestins utilisant UberPOP, une journée de protestation émaillée d'incidents, notamment en région parisienne. A Bruxelles, François Hollande a dit comprendre "l'exaspération" des chauffeurs de taxi confrontés à une concurrence "déloyale" de Uber mais a dénoncé des violences "inacceptables dans une démocratie". --- PARIS - François Hollande a saisi le Conseil constitutionnel à propos de la loi sur le renseignement adoptée hier, afin de s'assurer que l'équilibre entre la sécurité et la préservation des droits fondamentaux est préservé. Face aux critiques et inquiétudes, le président français avait annoncé dès le début du parcours parlementaire du texte qu'il saisirait lui-même les "Sages" afin de s'assurer de la conformité du texte à la Constitution. --- PARIS - C'est Nicolas Sarkozy qui a proposé en 2009 le nom de François Pérol, secrétaire général adjoint de l'Elysée, pour prendre la tête du groupe bancaire BPCE, a déclaré aujourd'hui Claude Guéant. L'ex-ministre de l'Intérieur, qui était à l'époque secrétaire général de l'Elysée, était entendu comme témoin au procès pour prise illégale d'intérêts de l'actuel président du directoire de BPCE, maison mère de la banque Natixis. --- PAPEETE - Les recherches se poursuivent aux Tuamotu, archipel de la Polynésie française, où le navigateur suisse Laurent Bourgnon est porté disparu depuis une plongée près de l'atoll de Toau. Le double vainqueur de la Route du Rhum, qui est âgé de 49 ans, a disparu mercredi alors qu'il effectuait une croisière privée à bord de son bateau, a précisé dans un communiqué le Haut commissariat de la République.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant