RESUME DE L'ACTUALITE A 02h00 GMT (24/07)

le
0
KABOUL - Un attentat suicide perpétré hier pendant une 
manifestation rassemblant plusieurs milliers de personnes à 
Kaboul et revendiqué par le groupe Etat islamique a fait au 
moins 80 morts et 231 blessés, selon un bilan du ministère 
afghan de l'Intérieur.  
    Plusieurs milliers de membres de la minorité chiite Hazara 
défilaient dans les rues de la capitale pour protester contre la 
discrimination dont ils s'estiment victimes quand plusieurs 
explosions ont retenti. Via son agence de communication Amaq, 
l'organisation djihadiste Etat islamique a revendiqué cette 
attaque, commise selon elle par deux de ses membres équipés de 
ceintures explosives.    
     --- 
    MUNICH - Le jeune homme qui a ouvert le feu vendredi dans un 
centre commercial de Munich, tuant neuf personnes, et semé la 
panique dans la ville n'avait apparemment aucun lien avec 
l'organisation Etat islamique (EI), a déclaré la police 
bavaroise. Cet adolescent germano-iranien de 18 ans, né à Munich 
où il a également grandi, semble avoir agi seul, sans le soutien 
du groupe djihadiste qui a revendiqué l'attentat de Nice du 14 
juillet et une attaque dans un train allemand lundi, a précisé 
le chef de la police de Munich, Hubertus Andrä. 
    Les enquêteurs sont arrivés à cette conclusion à l'issue 
d'une perquisition menée samedi à l'aube au domicile du tireur, 
qui faisait par ailleurs l'objet d'un suivi psychiatrique et 
n'était pas connu des services de police. 
    Armé d'un pistolet, il a été trouvé mort après s'être 
apparemment suicidé d'une balle dans la tête. La police a dit 
avoir trouvé 300 balles dans le sac à dos qu'il portait.  
     --- 
    ISTANBUL - Le président turc Recep Tayyip Erdogan a renforcé 
un peu plus son emprise sur la Turquie en ordonnant la fermeture 
de milliers d'écoles privées, d'organisations caritatives et 
autres institutions, dans le cadre du premier décret depuis 
l'instauration de l'état d'urgence consécutive au putsch avorté 
du 15 juillet. 
    Les autorités ont en outre placé en détention provisoire un 
neveu de Fethullah Gülen, le prédicateur en exil aux Etats-Unis 
accusé par Ankara d'être l'instigateur du putsch manqué. 
    Le président turc a également annoncé, selon la chaîne de 
télévision NTV, que le Conseil militaire suprême, organe présidé 
par le Premier ministre qui supervise les forces armées, se 
réunirait jeudi prochain.  
    Le premier décret signé par le président turc, depuis la 
proclamation, mercredi, de l'état d'urgence pour trois mois, 
ordonne la fermeture de 1.043 écoles privées, 1.229 
organisations et fondations caritatives, 19 syndicats, 15 
universités et 35 établissements médicaux liés au prédicateur 
Fethullah Gülen, qui vit en exil aux Etats-Unis et dément les 
accusations du régime. 
     --- 
    PARIS - Face aux risques et aux défis que rencontre la 
France, le gouvernement s'est fixé pour ligne de conduite de 
"persévérer", a déclaré hier le porte-parole du gouvernement, à 
l'issue d'un séminaire à l'Elysée. Il a été décidé à cette 
occasion de tenir, pendant tout l'été, une réunion hebdomadaire 
à l'Elysée sur les questions de sécurité avec les ministres 
concernés, a précisé Stéphane Le Foll. 
    Les deux lignes directrices du gouvernement sont "protéger" 
les Français, dans le domaine de la sécurité ou le domaine 
social, et "persévérer", a-t-il expliqué. Persévérer, "c'est le 
choix de ne pas changer tout le temps de position, de posture, 
de loi, ça vaut en particulier (...) dans le domaine de la 
sécurité", a-t-il ajouté. 
     
    PARIS - Un dispositif de sécurité "renforcée" sera déployé 
aujourd'hui à Paris pour l'arrivée du 103e Tour de France, dix 
jours après l'attaque au camion qui a fait 84 morts le 14 
juillet à Nice, annonce la préfecture de police de Paris.  
    L'arrivée de la caravane du Tour dans la capitale est prévue 
aux alentours de 15h55 dimanche, et celle des coureurs autour de 
17h50. Des policiers jalonneront le parcours emprunté par les 
cyclistes, des barrières seront installées pour accueillir les 
spectateurs, et les terrasses seront fermées et vidées sur toute 
l'avenue des Champs-Elysées, précise la préfecture.  
     
    PARIS - Une courte majorité de Français estime que l'état 
d'urgence n'est pas efficace dans la lutte contre le terrorisme, 
selon un sondage BVA pour Orange et iTELE publié hier. 
    Cette mesure est validée en revanche par 45% des personnes 
interrogées, avec 1% des sondés qui ne se prononcent pas. Près 
de huit Français sur 10 (78%) jugent par ailleurs qu'aucune 
mesure n'empêchera les attentats.  
    Après l'attaque au camion qui a fait 84 morts sur la 
promenade des Anglais le 14 juillet à Nice, et alors qu'il 
devait être levé 26 juillet, l'état d'urgence instauré après le 
13 novembre  vient d'être prolongé de six mois, jusqu'au 26 
janvier prochain. 
     --- 
    NICE - Artan H., l'un des cinq suspects mis en examen dans 
l'entourage du tueur de Nice, faisait l'objet d'une "fiche de 
reconduite à la frontière", d'après une main courante de la 
police municipale de Nice obtenue par Reuters. 
    Ce document, révélé par Le Point, montre que l'Albanais de 
38 ans, soupçonné d'avoir servi d'intermédiaire dans l'obtention 
du pistolet automatique dont Mohamed Lahouaiej Bouhlel s'est 
servi le 14 juillet, avait été contrôlé le 2 mai dernier pour 
une infraction au code de la route. Il avait alors été conduit, 
ainsi qu'un autre individu qui l'accompagnait dans la voiture, à 
la caserne de la police nationale. Les vérifications effectuées 
ce soir-là ont permis de constater qu'Artan H. faisait l'objet 
d'une fiche de reconduite à la frontière. 
     --- 
    RIO DE JANEIRO - Le FBI a communiqué aux autorités 
brésiliennes des renseignements qui ont débouché sur 
l'arrestation jeudi de 11 personnes soupçonnées d'avoir envisagé 
un projet d'attentat contre les Jeux olympiques de Rio, qui 
s'ouvrent le 5 août, a déclaré un procureur brésilien. 
    Le procureur fédéral Rafael Brum Miron, cité hier par 
plusieurs journaux brésiliens, a indiqué que le FBI avait 
identifié au moins six personnes qu'il soupçonnait d'être de 
potentiels activistes. 
     --- 
    PARIS - François Hollande recevra aujourd'hui le président 
de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, pour un dîner 
de travail consacré au "Brexit" et à la préparation des réformes 
européennes qui doivent être présentées en septembre. 
    La rencontre portera également sur les questions de 
sécurité, dont la France veut faire une priorité pour l'avenir 
de l'Europe. Elle ne sera pas accompagnée de déclarations 
publiques, a-t-on précisé. Après des visites de travail mardi au 
Portugal et jeudi en Irlande consacrées à ces questions, avec en 
ligne de mire le sommet de Bratislava en Slovaquie le 16 
septembre, François Hollande a reçu jeudi la nouvelle Première 
ministre britannique, Theresa May. 
     --- 
    PARIS - Un car britannique en provenance du Pays de Galles 
s'est couché sur le flanc hier dans le Jura, blessant 13 
adolescents, dont deux grièvement. Le pronostic vital d'une 
adolescente est engagé, a-t-on précisé. 
    Le car, qui se trouvait sur l'autoroute A39 au niveau de 
Fontainebrux au moment de l'accident, transportait une 
cinquantaine de personnes, dont 41 adolescents, a indiqué la 
gendarmerie. Il se dirigeait vers l'Italie. 
 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant