RESUME DE L'ACTUALITE A 02h00 GMT (19/10)

le
0

JERUSALEM - Un Palestinien armé a attaqué hier la gare routière de Beersheba, dans le sud d'Israël, tuant un militaire et blessant onze autres personnes, rapporte la police. Il s'agit d'un des épisodes les plus violents de la vague de violence qui secoue Israël et les territoires occupés depuis le début du mois d'octobre. L'assaillant, identifié par les médias palestiniens comme étant Assam al Araj, originaire de Chouafat, dans la banlieue de Jérusalem, a été abattu après de longs échanges de coups de feu. Plus tôt dans la journée, quatre municipalités israéliennes, dont celle de Tel Aviv, avaient annoncé que les employés chargés de l'entretien et du nettoyage, dont beaucoup sont arabes, n'étaient plus autorisés à travailler dans les écoles. --- ISTANBUL/BERLIN - La chancelière allemande Angela Merkel, en visite hier à Istanbul, a offert à la Turquie une assistance financière et diplomatique -- pour accélérer les discussions sur l'adhésion de la Turquie à l'Union européenne -- en échange de l'aide d'Ankara face à la crise migratoire qui touche l'Europe. Lors d'une conférence de presse avec le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu, Angela Merkel s'est dite prête à appuyer la Turquie dans ses efforts pour adhérer à l'Union. Elle est aussi disposée à aider Ankara qui demande une exemption de visas pour les Turcs désirant se rendre dans un pays de l'UE. Ankara a entamé les négociations formelles d'adhésion en 2005 mais en raison de l'opposition de plusieurs membres de l'UE dont Chypre et la France, seuls 14 chapitres de négociations sur un total de 35 ont été ouverts à ce jour et un seul a été clôturé. --- WASHINGTON - Le Saoudien Sanafi al Nasr, chef du groupe Khorassan, une ramification d'Al Qaïda, a été tué le 15 octobre par un raid aérien américain dans le nord-ouest de la Syrie, a annoncé le Pentagone. Il avait mis notamment en place des itinéraires pour permettre aux djihadistes de se rendre du Pakistan en Syrie via la Turquie et jouait un rôle important dans le financement du groupe, ajoute le département américain de la Défense. BEYROUTH - Au moins 40 combattants du groupe djihadiste Etat islamique ont été tués samedi dans une frappe aérienne visant leur convoi dans la province syrienne de Hama (centre), a rapporté hier l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Seize véhicules ont été détruits dans cette attaque, ajoute l'OSDH, selon lequel le convoi venait de quitter Rakka, bastion de l'EI dans le centre de la Syrie. Aucun autre détail n'a pu être obtenu. --- LE CAIRE - Les élections parlementaires ont débuté en Egypte, un processus électoral longtemps retardé qui doit permettre au pays de renouer avec la transition démocratique entravée, selon les opposants au régime, par la répression. L'Egypte se trouve sans parlement depuis juin 2012 lorsque que la justice avait prononcé la dissolution de l'assemblée démocratiquement élue et dominée par les Frères musulmans. Selon les opposants, ces élections ne serviront qu'à désigner une assemblée soumise au pouvoir exécutif. --- BRUXELLES/NEW YORK - L'Union européenne et les Etats-Unis ont adopté hier des mesures législatives qui permettront en temps voulu la levée de leurs sanctions contre l'Iran en échange du respect par Téhéran des termes de l'accord de Vienne sur le nucléaire iranien. Plusieurs hauts responsables américains interrogés par la presse sous le sceau de l'anonymat ont évoqué un délai d'au moins deux mois avant la levée effective des sanctions. --- ZURICH - L'Union démocratique du centre (UDC), parti de droite anti-immigration, conforte sa place de premier parti de Suisse à l'issue des élections fédérales de dimanche, avec 29,5% des suffrages, selon les projections de la chaîne de télévision RTS. Ce score, s'il se confirme, dépasserait largement les attentes. En 2011, l'UDC avait obtenu 26,6% des voix et les sondages lui prédisaient environ 28% des suffrages. Selon la RTS, l'UDC gagnerait onze sièges pour totaliser 65 élus au Conseil national, la chambre basse du parlement qui compte 200 élus. --- BERLIN/LOS ANGELES/DETROIT - Volkswagen a conçu plusieurs versions du logiciel installé sur des véhicules diesel permettant de truquer les tests anti-pollution, selon trois sources proches du dossier, ce qui pourrait suggérer un système de fraude complexe. Pendant les sept années de manipulation reconnue des tests, VW a modifié son logiciel de fraude pour l'adapter à quatre types de moteurs différents, a-t-on précisé de mêmes sources, dont un directeur chez VW et un responsable de l'administration américaine proche de l'enquête menée auprès du groupe. --- PARIS - Air France appliquera la première partie de son plan de restructuration l'an prochain, avec près d'un millier de suppressions de postes, mais la phase la plus "douloureuse" peut être évitée en 2017 si des négociations aboutissent d'ici à début 2016, a déclaré hier son PDG. La direction de la compagnie, ébranlée par les violences survenues le 5 octobre en marge d'un comité central d'entreprise consacré à ce plan "B", présentera jeudi prochain lors d'un nouveau CCE sa "gestion prévisionnelle des emplois" sur la base de ce même plan, qui n'est pas suspendu, a dit Alexandre de Juniac au Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro. Le plan "B", qui a conduit des salariés à molester le directeur des ressources humaines et un haut responsable de l'activité long-courrier à Air France, fait suite à l'échec des négociations avec les personnels navigants auxquels la direction demandait notamment de travailler une centaine d'heures supplémentaires par an à salaire égal. Pour 2016, "c'est moins d'un tiers du total" des 2.900 suppressions d'emplois prévues dans le plan (1.200 chez les navigants, 1.700 au sol) qui est proposé. "Le chiffre sera donné et discuté au sein du comité central d'entreprise et lorsqu'il y aura des accords -- il y aura partout des accords, moi je suis très optimiste --, il y aura des mesures de départs volontaires", a expliqué le PDG. --- PARIS - Près de 90% de votants ont dit "oui" à l'union de la gauche et des écologistes pour les élections régionales de décembre lors du référendum organisé par le Parti socialiste, selon des estimations annoncées hier par Jean-Christophe Cambadélis. Au total, 251.327 personnes (135.027 dans les points de vote, 116.300 sur internet) ont répondu à la question "Face à la droite et à l'extrême droite, souhaitez-vous l'unité de la gauche et des écologistes aux élections régionales?" Selon les estimations livrées par le premier secrétaire du PS, qui espérait une participation de 200.000 à 300.000 votants, 89,74% ont dit "oui", 10,26% ont dit "non". "C'est le top, pas le flop", a commenté Jean-Christophe Cambadélis lors d'une conférence de presse. "Pour le peuple de gauche, c'est un succès parce que nous avons déjà enregistré des 'bougés', que ce soit au niveau du Parti communiste, que ce soit au niveau des écologistes", a-t-il assuré. Cette initiative, annoncée en septembre par Jean-Christophe Cambadélis pour tenter de ressouder une gauche divisée face à la menace d'une déroute au scrutin des 6 et 13 décembre, a été dénoncée par la gauche de la gauche et a suscité le scepticisme dans les rangs mêmes du PS. Elle a de plus été entachée par des irrégularités. Une même personne a ainsi pu voter dix fois avec des adresses mail différentes. Jean-Christophe Cambadélis a confirmé que le PS déposerait plainte contre X pour "faux et usage de faux" et "usurpation d'identité". --- IVRY-SUR-SEINE, Val-de-Marne - Les douanes françaises ont saisi plus de sept tonnes de cannabis, d'une valeur de 15 millions d'euros, dans la nuit de samedi à dimanche dans le XVIe arrondissement de Paris. Les autorités saluent "une saisie historique", la plus importante réalisée en France au cours des deux dernières années. François Hollande a effectué hier une visite imprévue à la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED) à Ivry-sur-Seine, près de Paris, pour féliciter "ceux qui se dévouent dans l'anonymat".

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant