RESUME DE L'ACTUALITE A 02h00 GMT (18/05)

le , mis à jour à 04:35
0

BAGDAD - Les combattants de l'Etat islamique ont dit avoir pris le contrôle de l'intégralité de Ramadi, capitale de la province d'Anbar, située dans l'ouest de l'Irak. Dans un communiqué, l'organisation islamiste dit avoir capturé des chars et avoir tué des dizaines "d'apostats", un terme qu'elle emploie pour désigner les membres des forces gouvernementales. Le département américain de la Défense n'a pas confirmé la chute de la ville mais a reconnu que les combattants de l'Etat islamique y avaient pris l'avantage. La coalition se tient prête à soutenir les forces gouvernementales afin de les aider à reprendre Ramadi, a déclaré une porte-parole du Pentagone. --- BEYROUTH - Les djihadistes du groupe Etat islamique se sont retirés des quartiers de Palmyre dont ils s'étaient emparés samedi, dans le centre de la Syrie, a déclaré hier l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). L'attaque contre Palmyre, ville aussi appelée Tadmour et célèbre pour son site antique, a laissé craindre que ses vestiges archéologiques ne subissent le même sort que celui réservé par l'EI à d'autres sites qui ont été détruits ou endommagés en Irak. Les djihadistes se sont retirés des quartiers nord de la ville, pris samedi, mais ils tiennent toujours un village situé au nord de la ville, a rapporté l'OSDH, organisation proche de l'opposition et basée à Londres, qui suit l'évolution des combats grâce à un réseau d'informateurs sur le terrain. --- CITE DU VATICAN - Le pape François a canonisé hier deux Palestiniennes au Vatican lors d'une cérémonie place Saint-Pierre, en présence du président palestinien Mahmoud Abbas. Sont devenues "saintes" la soeur Marie-Alphonsine Danil Ghattas, qui vécut de 1843 à 1927 et fonda la Congrégation des soeurs du Saint-Rosaire de Jérusalem, et Mariam Baouardy (1846-1878), qui fonda un couvent de carmélites à Bethléem. Hier, le souverain pontife avait reçu Mahmoud Abbas en audience privée, parlant de lui comme d'un "ange de paix" et appelant de ses voeux de nouveaux efforts pour parvenir à la paix avec Israël. --- ADEN - Les raids aériens de la coalition conduite par l'Arabie saoudite contre les miliciens houthis ont repris à Aden après l'expiration d'une trêve de cinq jours, a rapporté aujourd'hui un témoin de Reuters. Des explosions ont été entendues près de l'aéroport et dans les quartiers de Khor Maksar et Crater, a précisé le témoin. Entrée en vigueur mardi, la trêve humanitaire a expiré dimanche soir. L'émissaire de l'Onu pour le Yémen, Ismaïl Ould Cheikh Ahmed, a appelé dimanche la coalition arabe et les belligérants yéménites à la prolonger de cinq jours. --- LAGOS - L'armée nigérianne a annoncé hier avoir détruit dix camps de Boko Haram construits dans la forêt de Sambisa, dans l'Etat de Borno, où se situe le dernier bastion de la secte islamiste. Dans un communiqué, l'armée dit qu'un grand nombre de combattants de Boko Haram ont été tués dans l'opération. Un soldat nigérian a quant à lui trouvé la mort dans l'explosion d'une mine. Elle dit également avoir capturé de nombreux véhicules blindés et des canons antiaériens. Des milliers de personnes ont été tuées et des millions d'autres ont été déplacées depuis les début de l'insurrection menée par Boko Haram qui a contrôlé un temps un territoire aussi vaste que la Belgique. --- KABOUL - Une voiture piégée conduite par un kamikaze a foncé hier sur un véhicule de l'Union européenne près du principal aéroport de la capitale afghane Kaboul, faisant au moins trois morts et 18 blessés. Les taliban ont revendiqué l'attentat contre la mission de police de l'UE en Afghanistan (Eupol Afghanistan), qui conseille les services de sécurité afghans. --- KIEV - Trois soldats ukrainiens ont été tués et 17 autres blessés au cours des dernières 24 heures lors de combats face aux séparatistes de l'est du pays, a annoncé hier l'armée ukrainienne. --- SKOPJE, 17 mai (Reuters) - Des dizaines de milliers de manifestants se sont rassemblés hier à Skopje, capitale de la Macédoine, pour demander la démission du Premier ministre Nikola Grouevski impliqué dans un scandale d'écoutes illégales qui a plongé le pays dans sa plus grave crise politique depuis 2001. Les protestataires, dont un certain nombre sont venus en bus jusqu'à Skopje, se sont rassemblés devant les locaux du gouvernement, brandissant des drapeaux macédoniens et albanais en signe d'unité communautaire contre le pouvoir. Le Premier ministre conservateur, au pouvoir depuis neuf ans, a tenté d'endiguer la contestation croissante en procédant récemment au limogeage de sa ministre de l'Intérieur et du chef des services de contre-espionnage. --- WASHINGTON - Les Etats-Unis sont "vivement préoccupés" par la décision d'un tribunal égyptien de réclamer la peine de mort à l'encontre de l'ancien président Mohamed Morsi, a déclaré un responsable du département d'Etat. "Nous sommes vivement préoccupés par une nouvelle condamnation à mort de masse prononcée par un tribunal égyptien à l'encontre de plus de 100 accusés, dont l'ancien président Morsi", a déclaré le responsable. --- PARIS - Najat Vallaud-Belkacem a dénoncé la "malhonnêteté intellectuelle" de l'opposition de droite qui mène selon elle une campagne d'enfumage et de désinformation contre la réforme du collège qui cristallise les critiques depuis plusieurs semaines. A deux jours d'une manifestation prévue contre ce texte qui doit entrer en vigueur à la rentrée 2016, la ministre de l'Education a contre-attaqué hier en s'en prenant aux tenants de l'immobilisme et aux adeptes des réformes "laissées dans les tiroirs". --- PARIS - La commandante de police de la brigade financière chargée de l'enquête sur l'affaire Kerviel a dit lors d'une récente audition devant la justice avoir la certitude que la Société générale SOGN.PA ne pouvait ignorer les agissements de l'ex-courtier, a-t-on appris de source policière, confirmant une information de Mediapart. Nathalie Le Roy a été entendue le 9 avril par le juge d'instruction Roger Le Loire dans le cadre de l'information judiciaire pour faux, usage de faux et escroquerie au jugement ouverte en 2014 à la suite de plaintes déposées par l'ex-courtier, rapporte le site d'informations. Selon une source proche du dossier, le juge Le Loire a depuis saisi la brigade financière pour vérifier les points soulevés par la commandante qui a quitté la PJ il y a quelques mois. --- PARIS - Le ministre français des Finances, Michel Sapin, a souhaité hier que la croissance s'inscrive dans la durée en France tout en jugeant qu'il n'était pas réaliste de tabler sur un taux de 2 à 2,5% en 2017 comme le prévoyaient les socialistes en 2012. L'économie française a enregistré une croissance de 0,6% au premier trimestre 2015, la progression la plus forte depuis le printemps 2013 (+0,7%), grâce à une forte hausse de la consommation des ménages et des stocks des entreprises, selon les données publiées cette semaine par l'Insee. "Un chiffre de 0,6 pendant un trimestre, c'est très bien mais il faut que ça dure", a estimé Michel Sapin sur BFM TV. "Je souhaite que nous soyons dans une croissance plus forte, mais durable". Interrogé sur les chances d'atteindre un taux de croissance de 2 à 2,5% en 2017, il a répondu : "Je ne pense pas (que ce soit un chiffre réaliste) parce qu'il faut monter progressivement".

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant