RESUME DE L'ACTUALITE A 02h00 GMT (12/05)

le , mis à jour à 04:16
0

BRUXELLES - La Grèce a remboursé 750 millions d'euros au Fonds monétaire international (FMI), une échéance un temps jugée à haut risque, mais les ministres des Finances de la zone euro, tout en reconnaissant les progrès réalisés, maintiennent la pression sur Athènes pour tenter d'accélérer les discussions sur les réformes. Rassemblés hier à Bruxelles pour la réunion mensuelle de l'Eurogroupe, les ministres des 19 ont publié un bref communiqué pour saluer les efforts de la Grèce tout en soulignant la nécessité de progrès supplémentaires afin de surmonter les désaccords qui persistent. Le ministre des Finances grec Yanis Varoufakis a dit que les divergences avec les créanciers s'amenuisaient pour ce qui concernait la réforme de la TVA, les privatisations et les créances douteuses mais a ajouté que la réforme du marché du travail restait une question délicate. Le président de l'Eurogroupe, le Néerlandais Jeroen Dijsselbloem, a évoqué la possibilité de versements partiels au bénéfice de la Grèce en échange de l'application par le pays des réformes là aussi par étapes. --- LA HAVANE - François Hollande, en visite officielle à Cuba, a rencontré l'ancien président Fidel Castro pendant une heure hier à La Havane. A l'issue de cette rencontre, le président français a salué devant la communauté française un "moment d'Histoire". "C'est l'Histoire de Cuba, l'Histoire du monde. J'avais devant moi un homme qui a fait l'Histoire. Il y a un débat sur ce qu'a pu être sa place, ses responsabilités, mais venant à Cuba je voulais rencontrer Fidel Castro", a dit François Hollande. "Je sais ce qu'il a pu représenter (...), y compris en France. J'avais la volonté d'aller vers lui comme lui d'aller vers la France (...) Il a beaucoup parlé, il a évoqué la conférence sur le climat. C'est pour nous une responsabilité." Le président français a dit compter sur l'"influence" de Cuba et de Raul Castro, qu'il devait rencontrer ensuite au palais de la Révolution, "pour réussir la conférence de Paris". --- LONDRES - David Cameron a qualifié hier sa large victoire aux élections législatives de "mandat fort" pour renégocier les termes des relations entre la Grande-Bretagne et l'Union européenne, une tâche qu'il admet "difficile" mais en vue de laquelle il s'est entouré de fidèles au sein de son nouveau gouvernement. David Cameron a fait de la renégociation des termes de la relation entre Londres et Bruxelles la priorité de son nouveau mandat et a promis de convoquer un référendum d'ici la fin 2017 sur l'appartenance de la Grande-Bretagne au bloc des Vingt-Huit, une décision aux implications majeures pour l'économie du pays et sa place dans le monde. Pour mener à bien cette tâche, le Premier ministre a décidé de s'entourer de fidèles au gouvernement, d'autant qu'il n'a plus à s'embarrasser d'une alliance avec les libéraux-démocrates, comme c'était le cas depuis 2010. LONDRES - Le chef de file du Parti de l'indépendance du Royaume-Uni (UKIP), Nigel Farage, est revenu sur sa décision de démissionner de la tête du parti, prise sur le coup de sa défaite aux élections législatives de jeudi dernier. Le comité exécutif du parti a rejeté à l'unanimité le départ de son chef de file. --- NATIONS UNIES - L'Union européenne a demandé aux Nations unies de soutenir son plan de lutte contre les réseaux de passeurs en vue de réduire l'afflux de migrants à travers la Méditerranée. Les dirigeants de l'UE se sont mis d'accord le mois dernier pour "identifier, capturer et détruire" les bateaux des passeurs avant qu'ils ne soient utilisés. Les moyens d'y parvenir ne sont toutefois pas clairement définis et l'UE veut obtenir le feu vert des Nations unies avant de lancer une telle opération. --- BAMAKO - Neuf soldats maliens ont été tués et quatorze blessés hier matin dans une embuscade tendue à un convoi militaire près de Tombouctou, dans le nord du Mali, a annoncé dans la soirée le ministère malien de la Défense. Cette attaque intervient à quatre jours de la signature prévue d'un accord de paix à Alger, sous l'égide de l'Onu. --- PARIS - Le nombre de Français tués au Népal lors du séisme du 25 avril s'élève désormais à dix, a déclaré le ministère français des Affaires étrangères. Selon les autorités népalaises, le bilan de ce tremblement de terre est à ce jour de 7.800 morts et près de 16.000 blessés. --- PARIS - Les autorités françaises recherchent 306 djihadistes, en Syrie ou "sur le retour", déclare le procureur de la République de Paris, François Molins, dans un entretien accordé au Figaro. Il cite trois types de personnes : "il y a les aguerris d'autant plus dangereux qu'ils reviennent endurcis par les combats (...). Puis il y a les déçus (...). Enfin, la dernière catégorie est le profil du déséquilibré psychiatrique ou psychique qui peut avoir prêté la main à des actions abominables et qu'il faut à la fois punir et traiter". --- PARIS - Jean-Marie Le Pen, suspendu le 4 mai de ses fonctions de président d'honneur du Front national, a annoncé son intention de créer une formation, "un parachute contre le désastre" qui, assure-t-il, ne sera pas concurrent du FN. "Je ne vais pas créer un autre parti. Je vais créer une formation qui ne sera pas concurrente du FN", a-t-il déclaré sur Radio Courtoisie. Il s'agira, a-t-il poursuivi, d'"un parachute contre le désastre (...) de façon à recueillir tous ceux qui sont actuellement indignés de la ligne politique suivie" par le parti qu'il a cofondé en 1972 et que sa fille Marine, désormais en rupture totale avec son père, dirige depuis 2011. --- PARIS - Le président de la région Ile-de-France, Jean-Paul Huchon, a annoncé soutenir Claude Bartolone comme tête de liste des socialistes dans la région la plus riche de France pour les élections de décembre. Jean-Paul Huchon avait jusqu'alors déclaré être candidat à sa succession. La candidature du président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, est soutenue par l'Elysée et la direction du Parti socialiste. --- MARSEILLE - Le tribunal de commerce de Marseille a décidé de prolonger pour six mois la période d'observation de la SNCM, qui a été placée fin novembre en redressement judiciaire. La justice consulaire a néanmoins établi un calendrier plus court qui accorde un délai supplémentaire aux repreneurs, jusqu'au 20 mai, pour revoir leurs offres qui ne sont pas recevables en l'état. Le tribunal de commerce a fixé une nouvelle audience au 27 mai "au cours de laquelle seront examinées les dites offres". --- NEW YORK - "Les femmes d'Alger" (version "O"), un tableau peint par Pablo Picasso en 1955, a été adjugé hier chez Christie's à New York à 179,4 millions de dollars (161 millions d'euros), record absolu pour une vente aux enchères.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant