Résultats meilleurs que prévu pour Solvay, confiant pour 2015

le
0
SOLVAY CONFIANT POUR 2015
SOLVAY CONFIANT POUR 2015

BRUXELLES (Reuters) - Solvay a annoncé mercredi un bénéfice meilleur que prévu au premier trimestre grâce à un euro affaibli et à une hausse des prix de vente et compte bien que la croissance se poursuive tout au long de l'année.

Le bénéfice brut ajusté des éléments exceptionnels (Rebitda) du groupe chimique belge a augmenté de 12% à 502 millions d'euros, bien au-dessus du consensus Reuters qui le donnait à 459 millions.

"Au premier trimestre, la performance de Solvay a été soutenue par des effets de change favorables", déclare Jean-Pierre Clamadieu, président du comité exécutif du groupe, cité dans un communiqué

"Dans les conditions actuelles, Solvay est confiant dans sa capacité à générer une croissance solide de son Rebitda en 2015", ajoute Solvay.

Avant ces annonces, les analystes anticipaient une croissance du Rebitda de quelque 10% cette année après +11% en 2014.

Le chiffre d'affaires net a représenté 2,65 milliards d'euros, en hausse de 6,4%. Les marges s'établissent à 19% des ventes nettes, ce qui représente une augmentation d'un point de pourcentage par rapport au premier trimestre 2014.

Les profits de la division "Advanced Formulations", qui produit aussi bien des cosmétiques que des lubrifiants pour le secteur du pétrole et du gaz, ont reculé de 2,5% à 95 millions d'euros en raison d'une baisse de la demande en provenance du secteur pétrolier nord-américain.

Comme les cours du brut ont chuté de quelque 60% entre juin 2014 et le début de l'année 2015, les entreprises spécialisées dans le gaz de schiste ont moins foré au premier trimestre, freinant ainsi le boom pétrolier aux Etats-Unis, où la production d'or noir a été presque doublée en cinq ans.

La branche "Performance Chemicals", qui n'est plus le principal contributeur au bénéfice du groupe et qui produit de la soude pour l'industrie du verre ainsi que des composants pour la pharmacie ou les industriels de la nourriture pour animaux, a augmenté son Rebitda de 14% sur un an à 195 millions, à la faveur surtout d'un effet prix.

Au premier trimestre, c'est la division "Advanced Materials, qui fabrique des composants faits de plastic et de terres rares, qui a été le principal contributeur au bénéfice, avec un Rebitda en hausse 19% à 203 millions d'euros.

Solvay note que cette hausse a notamment été le fait d'une forte augmentation des volumes, notamment dans le secteur automobile et celui des terminaux mobiles.

(Robert-Jan Bartunek, Wilfrid Exbrayat et Benoît Van Overstraeten pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant