Résultats lundi sur le cas suspect d'Ebola à la Réunion

le
0

(Actualisé avec détails) SAINT-DENIS DE LA RÉUNION , 13 décembre (Reuters) - Les résultats des analyses d'une femme qui pourrait être porteuse du virus Ebola à La Réunion après un séjour en Guinée seront connus lundi, a indiqué samedi l'Agence régionale de santé Océan Indien. Souffrant de fièvre modérée, la patiente a été prise en charge vendredi après-midi à son domicile par le Samu de La Réunion. Elle était arrivée sur l'île dans la matinée, en provenance de Paris où elle venait de passer une semaine après une mission humanitaire en Guinée. Professionnelle du secteur de la santé, elle faisait l'objet d'un suivi spécifique, comme toute personne ayant pu entrer en contact avec des porteurs du virus Ebola dans les pays où sévit l'épidémie. "Nous l'avons contactée jeudi, veille de son départ, elle n'avait pas de fièvre", a indiqué lors d'une conférence de presse Chantal de Singly, directrice de l'Agence de santé. La patiente a été confinée dans une unité sécurisée du Centre Hospitalier Universitaire de la Réunion, à Saint-Denis, qui fait partie des douze établissements français habilités à accueillir des cas d'Ebola. Son état de santé "est parfaitement stable", et elle ne présente aucun autre symptôme qu'une fièvre modérée, selon Xavier Combes, directeur du Samu de la Réunion. "Elle n'était pas contagieuse pendant son voyage en avion entre Paris et la Réunion, ni au cours des premières heures passées avec sa famille", a souligné le préfet de l'île, Dominique Sorain. Une partie des analyses visant à identifier la cause de sa fièvre sera effectuée dans un laboratoire de Lyon, auquel des échantillons sanguins ont été envoyés. Il s'agit du premier signalement d'un cas suspect d'Ebola à La Réunion où un dispositif de veille et de prise en charge a été activé en juillet et où les services d'urgence ont été dotés d'équipements de protection, malgré l'absence de liaison aérienne directe avec les pays d'Afrique de l'Ouest touchés. L'épidémie de fièvre Ebola qui sévit depuis le mois de mars en Afrique de l'Ouest a fait 6.388 morts pour 17.942 cas recensés, selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). (Bernard Grollier, édité par Chine Labbé)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant