Résultats de Hermès en forte hausse malgré un contexte difficile

le , mis à jour à 08:55
1
RÉSULTATS DE HERMÈS EN FORTE HAUSSE POUR 2015
RÉSULTATS DE HERMÈS EN FORTE HAUSSE POUR 2015

PARIS (Reuters) - Hermès International a publié mercredi des résultats annuels en forte hausse après avoir une nouvelle fois signé une des meilleures croissances du secteur du luxe en 2015 malgré un environnement difficile.

Le sellier, célèbre pour ses sacs Birkin ou ses carrés de soie, a vu son résultat opérationnel progresser de 19% à 1,54 milliard d'euros, un chiffre supérieur au consensus ThomsonReuters I/B/E/S de 1,53 milliard.

Le groupe, qui avait d'abord prévu un retrait de sa rentabilité opérationnelle 2015 pour cause d'impact dilutif des parités de changes, a finalement bouclé l'année sur une marge en progression de 0,3 point à 31,8%.

"Dans un environnement difficile, les fondamentaux du groupe restent solides", a déclaré Axel Dumas, gérant d'Hermès, lors d'une conférence téléphonique avec la presse. La progression de la rentabilité s'explique par "une gestion saine et rigoureuse" et par "la capacité du groupe à s'ajuster", a-t-il ajouté.

Les investissements opérationnels et financiers ont reculé à 267 millions d'euros, contre 322 millions un an plus tôt, et la trésorerie nette a progressé de 10% à 1,571 milliard d'euros.

Le résultat net consolidé affiche une hausse de 13,2% à 973 millions d'euros (consensus de 998 millions) et le dividende proposé est augmenté de 13,5% à 3,35 euros.

Alors que le luxe est plombé par le ralentissement du marché chinois, la chute de celui de Hong Kong, la disparition du tourisme russe, le tassement du marché américain pour cause de dollar fort et les attentats de Paris, Hermès a encore fait preuve de résistance, signant une croissance nettement supérieure à celle de ses concurrents.

Le groupe a bouclé l'année 2015 sur une croissance organique de 8,1%, en ligne avec son objectif de 8%, après 11% en 2014.

Prudent pour 2016, Hermès confirme que sa croissance organique pourrait être inférieure à son objectif à moyen terme de 8% en raison des incertitudes économiques, géopolitiques et monétaires.

En Bourse, le titre Hermès a fini à 311,35 euros mardi, sans changement depuis le début de l'année et se traitant sur des multiples de 28,8 fois les résultats estimés pour 2017, contre 16,6 fois pour LVMH ou 15,7 fois pour Richemont.

Cette prime demeure justifiée aux yeux des analystes, compte tenu de la capacité de résistance et à la surperformance du groupe liée à un positionnement unique - mêlant maroquinerie ultra haut de gamme et vaste gamme de produits plus accessibles - et à un pilotage de la rareté, la demande excédant toujours l'offre.

(Pascale Denis, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jmlhomme le mercredi 23 mar 2016 à 08:28

    Voilà le TOP du Luxe. Dans des contextes économiques trés difficiles .....de bons résultats quand meme. La Qualité TOP paie toujours.