Résultats contrastés pour la droite en Paca

le
0
L'UMP triomphe dans les Alpes-Maritimes et le Var, mais perd dans les Bouches-du-Rhône.

La vague rose est passée sur les Bouches-du-Rhône. L'UMP, qui disposait dans la précédente Assemblée de douze députés sur seize, dont six sur huit à Marseille, faisait grise mine dimanche soir. Des têtes sont tombées et pas des moindres. Ainsi, dans la très médiatisée 5e circonscription de Marseille, Renaud Muselier, député depuis 1993, a dû s'incliner face à Marie-Arlette Carlotti, la toute nouvelle ministre déléguée aux Handicapés qui l'a emporté par 51,81%, contre 48,19%.

«À Marseille, la gauche est désormais largement majoritaire. Dans les Bouches-du-Rhône, l'UMP perd six sièges alors que nous en gagnons six», s'est réjouie la nouvelle député, qui pourra ainsi conserver son maroquin. De fait, les trois députés UMP sortants Guy Teissier (dans la 6e, avec 42,45%), Dominique Tian (2e, avec 58,46%) et Valérie Boyer (1re, avec 50,65%) ont réussi à conserver leur siège. De même, les socialistes Sylvie Andrieux et Henri Jibrayel dans les 3e et 7e circo

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant