Résultats BNP Paribas 2010 : le monétaire, principal responsable de la décollecte en gestion d'actifs

le
0
(NEWSManagers.com) - BNP Paribas a dégagé en 2010 un bénéfice net (part du groupe) de 7,84 milliards d' euros, en progression de 34,5% par rapport à 2009 " grâce à son rôle actif dans le financement de l' économie et au succès de l' intégration de Fortis qui donne au Groupe une nouvelle dimension" , a annoncé le groupe dans un communiqué publié le 17 février. En 2010, première année complète dans son nouveau périmètre, le Groupe a réalisé un produit net bancaire de 43 880 millions d' euros, en hausse de +9,2% par rapport à 2009 (-0,1% à périmètre et change constants). Progression de 7,5% des encours gérés malgré une forte décollecte en gestion d'actifs Sur l' ensemble de l' année 2010, la collecte nette du pôle Investment Solutions a été négative de 3,3 milliards d' euros : la bonne collecte de l' Assurance (+8,4 milliards d' euros), de la banque privée (+3,2 milliards d' euros malgré un contexte difficile) et Personal Investors (+1,4 milliard d' euros) ne compense que partiellement la décollecte de 17,6 milliards d' euros dans la gestion d' actifs, essentiellement due aux fonds monétaires (-12,7 milliards d' euros).

Conjuguée aux effets de performance et de change positifs, cette collecte permet néanmoins aux encours gérés et conseillés de progresser de 7,5% par rapport au 31 décembre 2009 pour atteindre 901 milliards d' euros. Le produit net bancaire, à 6 163 millions d' euros, est en hausse de 14,9% par rapport à celui de 2009. A périmètre et change constants, il progresse de 6,8%, tiré par la hausse des actifs sous gestion, la bonne résistance des métiers de banque privée et de gestion d' actifs au contexte d' aversion au risque des particuliers, la forte progression du chiffre d' affaires de l' Assurance en France (+8,4%) et hors de France (+13,5%) et la dynamique favorable du métier Titres au second semestre, la croissance des encours conservés et administrés faisant plus que compenser la baisse des volumes de transactions. Les frais de gestion, à 4 365 millions d' euros, sont en hausse de 3,7% du fait de la poursuite des investissements pour accompagner le développement de l' activité, notamment dans l' Assurance et le métier Titres.

Après prise en compte d' un tiers des résultats de la banque privée dans les marchés domestiques, le résultat avant impôt, à 1 982 millions d' euros, progresse ainsi de 28,5%. La bonne performance opérationnelle de l' ensemble des métiers est complétée par la contribution élevée des sociétés mises en équivalence dans l' assurance et par la cession de certaines activités dans le cadre de la rationalisation des dispositifs.

Au quatrième trimestre 2010, Investment Solutions a enregistré une collecte nette positive de 1,4 milliard d' euros. Les revenus du pôle progressent de 13,8% par rapport au quatrième trimestre 2009 pour s' établir à 1 651 millions d' euros. Les revenus de la Gestion Institutionnelle et Privée progressent de 8,4% grâce à la hausse des actifs gérés et conseillés (+6,7%) et à la bonne performance des services immobiliers. La forte progression des revenus de l' Assurance (+26,7%) est tirée par la hausse des actifs gérés (+11,9%) et la forte progression du chiffre d' affaires, notamment en protection. Les revenus du métier Titres sont en rebond de 14% grâce à la reprise des transactions et à la hausse des actifs conservés et administrés. Cette bonne dynamique des revenus permet à chacun des métiers de dégager un effet de ciseaux positif malgré les investissements réalisés pour accompagner le développement, qui portent la hausse des frais de gestion à 11,3%. Le résultat avant impôt du pôle, à 547 millions d' euros, est en hausse de 40,6% par rapport au quatrième trimestre 2009, y compris la forte progression de la contribution des sociétés mises en équivalence, notamment en Assurance.


En 2011, souligne le communiqué, le pôle Investment Solutions s' attachera à tirer pleinement parti des coopérations avec la banque de détail à travers le déploiement du modèle de Banque privée en " Joint Venture" ainsi qu' avec CIB afin d' élargir l' offre de produits. Le pôle poursuivra ses efforts en vue de conquérir de nouveaux clients, privés comme institutionnels. Enfin, le pôle accélérera son développement en Asie-Pacifique : il capitalisera sur le dispositif existant en gestion d' actifs, renforcera sa position parmi les cinq premières banques privées à partir de Hong-Kong et Singapour, maintiendra le dynamisme en Inde, au Japon, en Corée et à Taïwan dans l' Assurance et poursuivra le déploiement du dispositif du métier Titres dans la région.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant