Résultats annuels- Bonduelle - spécialiste du légume transformé

le
0

Résultats annuels 2010/2011 : Croissance du chiffre d'affaires et rentabilité conformes aux objectifs

o Forte croissance du chiffre d'affaires publié et croissance organique positive
o Rentabilité opérationnelle courante conforme aux objectifs
o Baisse de la dette financière nette et amélioration du ratio d'endettement
o Intégration de France Champignon et déploiement au Brésil en ligne avec les objectifs
o Projet d'acquisition en Russie
o Rebond important de la rentabilité attendu en 2011/2012

Le Conseil de Surveillance, réuni le 30 septembre 2011, a examiné les comptes sociaux et consolidés de l'exercice 2010 / 2011 arrêtés par la Gérance et certifiés par les commissaires aux comptes.

 

Comptes consolidés

en millions d'euros

2010 - 2011

2009 - 2010

Variation

Chiffre d'affaires

1 726.-

1 559.6

+ 10.7 %

Résultat opérationnel courant

80.7

104.5

- 22.8 %

Résultat opérationnel

68.9

101.8

- 32.3 %

Résultat net part du groupe

30.4

58.3

- 47.9 %


Forte croissance du chiffre d'affaires publié : + 10,7 %

 

Le chiffre d'affaires consolidé du groupe s'est élevé sur l'exercice 2010/2011 (1er juillet 2010-30 juin 2011), à 1 726,- M€ contre 1 559,6 M€ pour l'exercice précédent, soit une croissance de 10,7 %.

Les évolutions de périmètre d'activité (intégration de France Champignon sur 12 mois contre 3 mois l'exercice précédent et cession de l'activité de transformation de pommes en janvier 2010) et de taux de change ont positivement impacté le chiffre d'affaires de respectivement + 7,7 % et + 2,4 %.

A taux de change et périmètre constants, la croissance du groupe s'inscrit à + 0,6 % contre une baisse de - 2,2 % l'exercice précédent.

Zone Europe

La zone Europe, qui comprend l'ensemble des pays de l'Union Européenne à l'exception des Balkans, affiche sur l'exercice une croissance de + 10,5 %, portée par la consolidation sur 12 mois de l'activité France Champignon.

A taux de change et périmètre constants, l'activité est stable comparée à l'exercice précédent contre une activité en baisse de - 0,8 % en 2009/2010, marquant une amélioration de la consommation et le dynamisme du groupe sur les marchés servis.

L'exercice a été marqué, principalement en conserve, par des baisses de prix concédées lors des négociations du printemps 2010 sur les produits à marques distributeurs (MDD). Outre cet effet prix sur les MDD, les volumes de vente du 4ème trimestre à la marque ont été affectés par des ruptures de produits consécutives aux mauvaises campagnes agricoles de l'été 2010 et aux excellentes ventes enregistrées tant à la marque Bonduelle qu'à la marque Cassegrain. Ces ruptures ont temporairement freiné une dynamique volume très satisfaisante renforcée par l'extension de la gamme innovante « vapeur ».

L'activité surgelé a bénéficié d'une croissance remarquable en Restauration Hors Foyer (RHF) et en retail à la marque Bonduelle en France, contrebalancée par la fin des transferts d'activité à la joint-venture Gelagri.

L'activité frais est restée très dynamique sur l'exercice, affichant 4 trimestres continus de croissance, malgré un ralentissement sensible des ventes, au dernier trimestre en Allemagne, du fait de la crise  bactériologique (EHEC).

Zone hors Europe

La zone hors Europe affiche une évolution de + 11,2 % sur l'exercice marquant le retour d'une très forte                   croissance en Russie et pays de la CEI. En Amérique du Nord, malgré une dynamique volume restée satisfaisante, le chiffre d'affaires des produits exportés aux USA depuis les usines canadiennes du groupe a été pénalisé par le renforcement du dollar canadien contre dollar US.

Au Brésil, les ventes se sont accélérées au 4ème trimestre confirmant le développement attendu au plan commercial dans ce pays.

Rentabilité opérationnelle courante conforme aux objectifs : 80,7 millions d'euros

Malgré un contexte particulièrement délicat (baisses de prix en conserves MDD Europe, campagnes agricoles 2010 très difficiles, génératrices de surcoût de production et de ruptures de produits, parité USD / CAD défavorable), la rentabilité courante s'inscrit à 80,7 millions d'euros, soit 4 ,7 % du chiffre d'affaires, conforme aux objectifs annuels et révisés à la hausse en mars 2011 (78 - 81 millions d'euros).

La charge nette des éléments non récurrents s'élève à 11,7 millions d'euros et comprend principalement des charges de restructuration destinées à renforcer la compétitivité industrielle et à améliorer la structure de coût.

Après prise en compte de ces éléments non récurrents, la rentabilité opérationnelle s'établit à 68 ,9 millions d'euros, elle aussi parfaitement conforme aux objectifs révisés (67 - 70 millions d'euros).

Résultat net en baisse à 30,4 millions d'euros

Le résultat net part du groupe s'inscrit à 30,4 millions d'euros contre 58,3 millions d'euros l'exercice précédent, principalement impacté par la baisse de la rentabilité opérationnelle.

La charge financière s'établit à 23,7 millions d'euros et la charge d'impôt à 14,7 millions d'euros soit un taux effectif d'impôt de 32,4 %. Le résultat des sociétés mises en équivalence, principalement composé de la quote-part de résultat de la joint-venture Gelagri, enregistre un résultat positif (+ 0,1 million d'euros) contre une perte de 0,5 million d'euros au 30 juin 2010. Ce résultat, enregistré dans des conditions de marché difficiles, souligne la pertinence de la politique de partenariat engagée dans l'activité surgelé.

La Gérance proposera à l'Assemblée Générale du 8 décembre 2011 un dividende de 1,50 euro par action, stable comparé aux deux années précédentes.

Baisse de la dette financière nette et amélioration du ratio d'endettement

La dette financière nette du groupe s'établit à 492 millions d'euros au 30 juin 2011 en baisse de 65 millions d'euros sur l'exercice.

L'amélioration constatée du ratio d'endettement du groupe (135 % en 2009, 116 % en 2010, 102 % en 2011) a été permise à la fois par une génération de cash flow libre (1) en croissance (60,8 millions contre 51,3 millions au 30 juin 2010) malgré la baisse du résultat mais également par l'optimisation des capitaux employés du groupe (baisse des niveaux de stocks et d'encours client, programme de cession d'actifs immobiliers administratifs, partenariat en surgelé grand public en France et en Espagne).

Le renforcement de la part d'endettement long terme du groupe (placement privé de 165 millions de dollars émis en août 2010) a permis de porter la maturité moyenne de la dette du groupe à 3,5 ans grâce à des financements moyen et long terme représentant 90 % de son besoin de financement. Le groupe sécurise ainsi le financement de son exploitation et dispose de capacités financières suffisantes à la poursuite de sa politique de croissance externe.

Développement des relais de croissance et de rentabilité

Malgré une rentabilité en baisse sur l'exercice, le Groupe Bonduelle a poursuivi ses investissements de développement et de compétitivité :

- Déploiement des gammes « vapeur » en conserve et en surgelé ;
- Démarrage des activités  industrielle et commerciale au Brésil en septembre 2010 ;
- Introduction de la coupe mécanique du champignon et développement de la gamme champignon à la marque Bonduelle dans de nombreux pays  européens ;
- Inauguration de la plus importante usine de salade en sachet d'Europe à San Paolo (Italie) destinée à accompagner la croissance du groupe sur les marchés du frais ;
- Création d'une joint-venture industrielle en surgelé en Espagne à parité avec le leader européen du légume surgelé Ardo et cession des marques surgelé grand public Frudesa et Salto en Espagne ;
- Inauguration en Picardie d'une chambre froide de grande hauteur totalement automatisée pour le stockage et la préparation de commandes de surgelé.

Projet d'acquisition en Russie

Le Groupe Bonduelle annonce avoir engagé des discussions exclusives avec le Groupe Coopératif Cecab (marques d'aucy et Globus en légumes transformés) en vue de l'acquisition des actifs agro-industriels et commerciaux de ce dernier en Russie et dans les territoires de la Communauté des Etats Indépendants (CEI).

Présent commercialement en Russie et dans les pays de la CEI depuis le milieu des années 90, et agro-industriellement en Russie depuis 2004, Bonduelle jouit dans cette zone d'une position de leader en conserves de légumes.

L'approvisionnement de ses parts de marché est assuré à 40 % par des exportations au départ des usines hongroises, et à 60 % par l'usine russe (Novotitarovskaia) aujourd'hui saturée.

Par ailleurs, pour approvisionner celle-ci, le Groupe Bonduelle a intégré à 60 % la production agricole de matières premières en louant à long terme et en exploitant deux kolkhozes entièrement irrigués de plus de 3 000 hectares. Cette auto-production est complétée par des contrats de culture externes.

Le Groupe Cecab, présent en Russie depuis 2001, a investi en 2007 en construisant une usine à Timachevsk, à 30 kilomètres de l'usine Bonduelle.

Par ailleurs, le Groupe Cecab loue à long terme et exploite un kolkhoze pour un total de 6 000 hectares utilisé pour approvisionner son usine en matières premières agricoles.

Le Groupe Bonduelle a entamé des discussions exclusives ayant pour finalité :
  
- de reprendre des actifs commerciaux du Groupe Cecab en Russie, soit les ventes aux marques d'aucy et Globus (acquise en 2007) ;
- de saturer rapidement en cultures de légumes le kolkhoze Cecab par augmentation de la capacité de production de l'usine de Timachevsk ;
- de mettre en place des synergies évidentes du fait de la proximité géographique des deux implantations agro-industrielles (logistique, ...) toutes deux implantées dans le Kraï de Krasnodar (province du Kuban au sud de la Russie).

Ce projet, évidemment conditionné par le feu vert des Autorités de la Concurrence Russes, pourrait aboutir au cours de l'hiver 2011 pour être opérationnel dès la saison de semis et de récolte 2012.

Perspectives

Malgré un climat de consommation redevenu incertain du fait du contexte économique et financier,  le groupe confirme le rebond attendu de sa croissance interne (+ 3 à 5 % attendu) et de sa rentabilité opérationnelle (95 - 100 millions d'euros attendus au 30 juin 2012 soit + 40 %) incluant une hausse significative des investissements marketing (environ 10 millions d'euros).
 

Prochaines publications
- Chiffre d'affaires 1er trimestre 2011/2012 :  3 novembre 2011
- Chiffre d'affaires 1er semestre 2011/2012 : 2 février 2012
- Résultats 1er semestre 2011/2012 : 29 février 2012

Retrouvez l'intégralité des résultats annuels sur www.bonduelle.com

 

(1) Le cash flow libre correspond aux flux nets de trésorerie de l'activité diminués des décaissements nets sur les immobilisations incorporelles et corporelles.

 

 


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant