Résultats 2016 et perspectives de Primonial Reim

le
0

En 2016, Primonial REIM a franchi la barre des 10 mds ¤ (10,7mds ¤) d'actifs sous gestion... et réalisé près de 4 mds ¤ d'acquisitions en France et en zone euro. 

Avec plus de 40 acquisitions pour près de 4 mds ¤, l'année 2016 « est la plus active de la jeune histoire de Primonial REIM ». En particulier, la société de gestion a poursuivi sa stratégie de diversification entamée dès 2012 vers les actifs de santé, de commerce et de logement, sans oublier bien sur, les bureaux.

Les fonds gérés par Primonial REIM ont attiré un volume de capitaux significatif sur 3 solutions d'investissement différentes :

Les SCPI ont collecté 938 m¤ « tout en maintenant un revenu constant pour les associés ». La moitié de ces flux de capitaux collectés ont visé Primovie, qui atteint « le milliard d'euros de capitalisation après seulement 4 ans d'existence ».
L'unité de compte immobilière Primonial Capimmo, distribuée au sein de contrats d'assurance vie dont la collecte nette a, elle, représenté 714 m¤.

Les clubs deals immobiliers dédiés aux institutionnels représentent à 2,5 mds ¤ d'investissement. Parmi ces opérations, deux transactions exceptionnelles ont été réalisées en immobilier de santé : l'acquisition de Gecimed (rebaptisé Immocare) pour un montant de 1,3 md d'euros et celle du portefeuille Panacea pour 1 md ¤. Deux autres acquisitions d'envergure ont également été conclues en immobilier de bureau, à Paris et La Défense (240 m ¤).

Autre grande satisfaction, Primonial REIM a obtenu en fin d'année l'agrément de l'AMF pour le fonds Preimium, son premier OPCI Grand Public. Celui-ci sera distribué via l'assurance vie et en direct dès 2017.

2017 devrait permettre d'aborder « la deuxième phase de notre développement » déclare Laurent Flechet, Président du Directoire de Primonial REIM. Comment ? « Par une présence opérationnelle forte dans tous les grands pays de la zone euro » comme c'est déjà le cas en Allemagne et en Belgique. La raison invoquée par le dirigeant est de chercher « un refuge et une rémunération » pour « l'épargne longue » et de proposer la meilleure solution immobilière qu'il s'agisse d' « investisseurs privés ou institutionnels. » 

Retrouvez cet article sur Primaliance.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant