Résultats 2012: L'UFF enregistre un résultat net consolidé de 15,2 MEUR et une collecte nette de 49 MEUR

le
0

PARIS, February 18, 2013 /PRNewswire/ --

        
        - Une activité stable, grâce à une bonne adaptation de l'offre proposée
          par l'UFF, particulièrement en assurance vie
        - Une collecte nette positive
        - Un encours de 7,2 milliards d'euros en progression de 9%
        - Une croissance du réseau commercial
        - Un résultat net consolidé en recul, à 15,2 millions d'euros, du fait d'une
          diminution des commissions reçues et malgré une bonne maîtrise des charges
        - Un dividende de 1EUR par action au titre de 2012

(Logo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20130218/594954 )

        
                                                    2011*     2012  Evolution 
        Commissions nettes reçues ( MEUR)           159,3    142,2       -11%
        Résultat d'exploitation ( MEUR)              38,8     22,7       -41%
        Résultat net consolidé ( MEUR)               25,3     15,2       -40%
        Actifs gérés en fin de périodes ( MdEUR)      6,6      7,2        +9%

* retraité de l'impact de l'application par anticipation des dispositions de la norme IAS 19 révisée en 2012

Un niveau d'activité stable

Malgré un attentisme lié aux incertitudes fiscales et à la conjoncture, les montants placés auprès de l'UFF par ses clients en 2012 sont proches de ceux de 2011(-1,5%), avec toutefois des évolutions contrastées selon les secteurs d'activité.

        
        - Ventes de lots immobiliers stables (un volume supérieur, mais un prix
          moyen en baisse), alors que la fin annoncée du dispositif Scellier a engendré un
          recul des ventes sur le marché locatif après plusieurs années de forte activité.
          Il convient de rappeler que l'UFF considère l'immobilier comme un investissement
          patrimonial et non comme une opportunité fiscale ; elle sélectionne les biens avec
          soin pour leur qualité intrinsèque, leur emplacement et leur rendement locatif. La
          clientèle patrimoniale semble d'ailleurs marquer un intérêt croissant* pour ce
          secteur d'investissement, notamment pour les résidences de services (EHPAD,
          résidences étudiantes, résidences seniors, résidences d'affaires, ou résidences
          de tourisme) qui représentent 54% des ventes de 2012. *Source : Observatoire UFF
          -IFOP de la clientèle patrimoniale- 2011 et 2012
        - Activité contrastée en SCPI, la hausse des souscriptions de parts de SCPI de
          rendement, investies en immobilier professionnel, ne compensant pas la baisse sur les
          SCPI Scellier.
        - Nette progression sur l'assurance vie, soutenue par l'innovation produits, des
          rendements attractifs sur les fonds Euros et la bonne adéquation des unités de
          compte proposées, notamment les fonds investis en obligations d'entreprises.
        - Recul des investissements en valeurs mobilières des particuliers, en
          revanche, les placements des entreprises ont bénéficié du lancement d'un produit
          obligataire à 3 ans, bien adapté à leurs besoins.

Une collecte nette de 49 MEUR

La bonne résistance de l'activité et une baisse des rachats ont permis de réaliser en 2012 une collecte nette de 49 MEUR. Le taux de fidélisation des actifs sur cette période est de 92,4 %, contre 92,2% en 2011.

Grâce à cette collecte nette et à un impact positif de la valorisation des actifs, les actifs gérés ont progressé de 613 MEUR entre le 31 décembre 2011 et le 31 décembre 2012, pour atteindre 7,2 Milliards d'Euros.

Un Produit Net Bancaire de 143,5 MEUR

        
                                                                          Variation
        PNB en millions d'euros                     2010    2011    2012  2012/2011
        1er trimestre                               38,0    41,6    37,2      -10 %
        2ème trimestre                              40,9    35,8    32,5       -9 %
        3ème trimestre                              40,2    35,0    32,3       -8 %
        4ème trimestre                              60,6    48,0    41,5      -14 % 
        PNB au 31 décembre                         179,7   160,4   143,5     - 11 %

        - Dont commissions de placement             86,0    69,0    56,5     - 18 %

        - Dont commissions de gestion               91,3    90,3    85,7       -5 %

        - Dont produits nets d'intérêts et divers    2,4     1,1     1,3      +18 %
        
        - Les commissions de placement comptabilisées en 2012 atteignent 56,5 MEUR
          (-18% par rapport à 2011) ; ce recul, en décalage avec la stabilité de l'activité,
          s'analyse différemment selon les produits vendus.
        - La baisse de 26% des commissions de placement immobilières est la
          conséquence du recul de l'activité en 2011, après deux années dopées par la mise
          en place du dispositif Scellier. En effet le fait générateur de la comptabilisation
          des commissions est la signature chez le notaire qui est décalée dans le temps par
          rapport à la vente réalisée par UFF.
        - La baisse des commissions de placement sur les SCPI (-16%) reflète celle des
          ventes de parts.
        - La baisse sur les autres produits (-11%) pour un niveau d'activité en
          légère progression provient d'une baisse des droits d'entrée perçus, en raison
          d'un mix produit plus tourné vers les investissements prudents.
        - Les commissions de gestion (85,7 MEUR) sont en baisse de 5% alors que le
          niveau des actifs moyens en 2012 est resté stable par rapport à 2011. En effet en
          2012 la structure des actifs a continué à se déformer, avec une augmentation de la
          part des fonds Euros et des SCPI au détriment des actifs investis en OPCVM, plus
          rémunérateurs.

Ceux-ci représentent 70% des actifs moyens en 2012 contre 74% en 2011.

Le Produit Net Bancaire de l'année 2012 atteint 143,5 MEUR, en baisse de 11% par rapport à celui de 2011.

Des charges d'exploitation stables à 120,8 MEUR

Les frais de personnel commercial augmentent de 1%, à 69,4 MEUR, en raison de l'investissement sur la croissance du réseau.

        
        - L'augmentation du nombre des recrutements, l'efficacité du processus de
          formation et d'intégration de nouveaux Conseillers, ainsi qu'un niveau de turn-over
          satisfaisant ont permis au réseau commercial d'UFF de croître de 34 collaborateurs
          pour atteindre un effectif de 897 à fin 2012. Pour la première fois depuis de
          nombreuses années, l'effectif des conseillers ayant terminé leur cycle de formation
          et donc totalement productifs, a également augmenté (+36).

Les autres charges d'exploitation, frais de personnel administratif et frais généraux baissent de 3%. Cette baisse serait de 5% sans la prise en compte d'un investissement de 1,2ME pour la constitution de la nouvelle filiale de l'UFF, CGP Entrepreneurs, destinée au marché des CGPI.

Un résultat net consolidé de 15,2 MEUR

La conjugaison de la baisse du PNB et de la stabilité des charges entraine une baisse du résultat d'exploitation à 22,7 MEUR, contre 38,8 MEUR en 2011.

Le résultat net consolidé suit la même évolution, il est 15,2 MEUR contre 25,3 MEUR en 2011.

La situation nette consolidée après distribution prévue au titre de 2012 s'élèvera à 83,8 MEUR. Ceci montre un bon niveau de solvabilité du groupe, puisque ce montant correspond à près de trois fois le minimum réglementaire selon le ratio de solvabilité Bâle II.

Informations sur la société mère

En raison de l'intégration opérationnelle des activités du Groupe, les chiffres sociaux sont difficilement interprétables isolément. Le résultat social net de l'année 2012 s'élève à 31,5MEUR.

Le Conseil d'Administration, qui s'est tenu le 14 février, a approuvé les comptes et proposera à l'Assemblée Générale des actionnaires, qui se tiendra le 16 mai, le versement d'un dividende de 1,0 EUR par action, supérieur au résultat net consolidé par action qui est de 0,94 EUR.

Sous réserve de l'approbation de l'Assemblée Générale et compte tenu du versement d'un acompte de 0,35 EUR le 8 novembre 2012, le solde du dividende s'élèvera à 0,65 EUR par action et sera versé le 23 mai 2013.

La situation nette sociale, après distribution prévue au titre de 2012, s'élèvera à 137,7 MEUR (à comparer à 122,1 MEUR l'an dernier).

Les procédures d'audit sur les comptes consolidés ont été effectuées par nos commissaires aux comptes. Le rapport de certification sera remis après vérification du rapport de gestion et après la réalisation des autres procédures requises.

Transactions avec les parties liées

Aviva France, société mère d'Union Financière de France Banque, est considérée comme " partie liée ". Les relations opérationnelles entre les sociétés du Groupe de l'Union Financière de France et le Groupe Aviva France concernent l'activité d'assurance vie, la gestion financière de certains OPCVM, des opérations de placement et des prestations informatiques.

Perspectives

Malgré un niveau d'activité satisfaisant et une collecte nette positive, l'année 2012 marque comme l'année 2011 une baisse de la profitabilité d'UFF.

Face à un marché qui rend la croissance plus difficile, et où les marges diminuent, l'UFF a engagé en 2012 et continuera en 2013 des actions visant à assurer un socle suffisant de croissance et de rentabilité:

        
        - Développement du nombre de CGP du réseau commercial et donc de la
          capacité de collecte future
        - Remontée de la collecte Assurance sur des unités de compte adaptées aux
          conditions de marché.
        - Lancement début 2013 de produits destinés à des investisseurs recherchant
          de la performance en contrepartie d'une prise de risque maitrisée.
        - Adaptation de l'offre immobilière à l'évolution de l'environnement fiscal
          (dispositif Duflot)

2013 sera l'année du démarrage opérationnel au second trimestre de l'activité de la filiale

CGP Entrepreneurs, créée en juin 2012, dédiée au marché des CGPI. Son objectif est d'élargir la capacité de distribution d'UFF et donc de constituer un levier de croissance pour les années à venir.

L'Union Financière de France en quelques mots

Créée en 1968, l'Union Financière de France est une banque conseil en gestion de patrimoine, qui offre des produits et services adaptés aux clients particuliers et aux entreprises. Sa gamme de produits, construite en architecture ouverte, comprend l'immobilier, les valeurs mobilières et l'assurance vie ainsi qu'un large éventail de produits destinés aux entreprises et à leurs dirigeants (plan d'épargne retraite, plan d'épargne salariale, gestion de liquidités à moyen terme, etc.). L'Union Financière de France dispose d'un réseau dense présent partout en France et est composée de 1180 salariés, dont près de 900 dédiés au conseil. Au 31 décembre 2012, l'Union Financière de France compte 137 000 clients, dont 116 000 particuliers et 21 000 entreprises.

        
        L'Union Financière de France est cotée sur Euronext Paris Compartiment B
        Code Euroclear 3454
        Code ISIN FR0000034548.

Pour toutes informations complémentaires, veuillez prendre contact avec :

        
        UFF
        Martine Simon Claudel
        Directeur Général Délégué
        Tél : +33-01-40-69-63-71

        UFF
        Hélène Sada-Sulim
        Directrice de la Communication
        Tél : +33-01-40-69-64-77

        Golin Harris
        Coralie Ménard
        Relations Presse
        Tél : +33-01-40-41-56-09

    Photo: 
    http://photos.prnewswire.com/prnh/20130218/594954



Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant