Restos du Coeur : vaste élan de solidarité après l'incendie d'un entrepôt

le
2
Restos du Coeur : vaste élan de solidarité après l'incendie d'un entrepôt
Restos du Coeur : vaste élan de solidarité après l'incendie d'un entrepôt

L'appel aux dons lancé par les Restos du Coeur après l'incendie qui a ravagé, mardi, deux entrepôts de l'association près de Lens (Pas-de-Calais)  a été largement entendu. La grande distribution, les pouvoirs publics et les particuliers se sont largement mobilisés, ce qui va permettre la reprise de la distribution de denrées alimentaires dès ce jeudi.

Le centre de Vendin-le-Vieil stockait quelque 90 tonnes de denrées, desservant 15.000 bénéficiaires de cet ancien bassin minier du Pas-de-Calais, fortement touché par le chômage. Au total, le feu a détruit pour 300 000 euros de marchandises, et près de 100 000 euros d'équipements. 

«Tout a été mis en place. Les livraisons se feront avec retard bien entendu, celles d'hier ayant dû être annulées, mais la distribution hebdomadaire aura lieu aujourd'hui ou demain au plus tard», avait déclaré mercredi Bernard Debarge, chargé de la gestion d'un grand site national d'entreposage des Restos du Coeur, à Dainville, dans la communauté urbaine d'Arras.

VIDEO. Restos du Coeur: appel à la solidarité après un incendie dans un entrepôt près de Lens

Plusieurs enseignes comme Système U, Auchan, Carrefour, ont immédiatement organisé des collectes auprès de la clientèle. Et de nombreux particuliers ont joué le jeu en achetant un peu plus de conserves et de produits de première nécessité en faisant leurs courses dans les supermarchés et hypermarchés de la région. Ces points de collecte devraient restés en place tout au long du week end. Auchan va prêter un entrepôt à Lesquin (Nord), près de Lille, et fournir, avec Système U, l'équivalent des 90 tonnes de denrées perdues (collectes incluses). Carrefour, de son côté, a promis la livraison de marchandises pour une valeur de 20 000 euros ainsi que la mise à disposition de véhicules. «Trois camions remplis, soit 90 palettes, partent lundi 8 décembre pour apporter 60 tonnes de marchandises. Nous allons rassembler ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • benoitdh le jeudi 4 déc 2014 à 10:32

    L'entrepôt n'était-il pas assuré? Dans ce cas les Restos touchent une indemnité ou alors il y a quelque chose qu'on nous cache. Tout ça n'est pas très clair ou nous cache-t-on quelque chose?

  • jobico le jeudi 4 déc 2014 à 10:30

    sarko aurait du donne les 300000euros au reto du coeur et non a ump