Restes explosifs de guerre-Les USA offrent $90 mls au Laos

le
0
 (Actualisé) 
    VIENTIANE, 6 septembre (Reuters) - Les Etats-Unis vont 
allouer 90 millions de dollars (80,6 millions d'euros) sur trois 
ans au Laos, lourdement bombardé pendant la guerre du Vietnam, 
pour l'aider à se débarrasser des munitions qui n'ont pas 
explosé et qui ont fait 20.000 victimes depuis la fin du 
conflit.  
    Cette aide a été annoncée au cours de la première visite de 
Barack Obama. Elle vient s'ajouter aux 100 millions de dollars 
que Washington a investi depuis 20 ans dans la recherche des 
restes explosifs de cette "guerre secrète".  
    Entre 1964 et 1973, l'aviation américaine a largué 270 
millions de bombes à sous-munitions qui, pour un tiers, n'ont 
pas explosé, selon l'instance laotienne chargée des recherches. 
    Le Laos est le pays le plus lourdement bombardé de 
l'histoire, si on rapporte les bombardements au nombre 
d'habitants.   
    "Du fait de ce conflit, beaucoup de gens ont dû quitter 
leurs foyers. A cette époque, l'Amérique n'a pas reconnu son 
rôle. Je pense que les Etats-Unis ont l'obligation morale 
d'aider le Laos à panser ses plaies", a déclaré Barack Obama, 
premier président des Etats-Unis a y être accueilli.  
    Arrivé lundi à Vientiane pour assister à deux sommets 
régionaux, il doit se rendre mercredi dans les locaux de 
l'association Cooperative Orthotic & Prosthetic Enterprise 
(Cope) qui vient en aide aux victimes des restes explosifs de 
guerre.   
    "Les Etats-Unis aident le Laos a se débarrasser des 
munitions qui n'ont pas explosé, qui représentent une menace 
pour la population et affectent le développement économique", 
dit le service de presse de la Maison blanche dans un 
communiqué.  
    Cette aide a permis de ramener les accidents de 300 à 50 par 
an, précise-t-elle, ajoutant que le dernier volet, annoncé 
mardi, permettra de procéder à une inspection complète du 
territoire.  
 
 (Roberta Rampton, Jean-Philippe Lefief pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant