Restaurant zéro déchet : l'exemple de Simone Lemon à Paris

le
0

La lutte contre le gaspillage alimentaire est une préoccupation actuelle majeure dans les domaines de la distribution et la restauration. On estime que les restaurants jettent en moyenne 1,6 million de tonnes de nourriture chaque année en France. Il est temps de changer les mentalités et les habitudes pour mieux gérer nos ressources. L'exemple parisien du restaurant Simone Lemon démontre qu'il est possible d'allier qualité gastronomique et approvisionnement frugal.

Nos restaurants gaspillent

Les restaurants ont leur part de responsabilité dans le gaspillage alimentaire. La Commission européenne estime qu'ils produisent 14% des déchets alimentaires. Cela équivaut à 1 million de tonnes de nourriture jeté dans les poubelles des restaurants. Un tel gaspillage a des effets écologiques désastreux, à tel point que les industriels et les restaurateurs se mobilisent pour trouver des solutions adaptées au secteur de l'hôtellerie-restauration. Parmi ces nombreuses initiatives, le projet d'Elodie Le Boucher et Shéhrazade Schneider attire l'attention. Les deux restauratrices ont créé Simone Lemon, un restaurant zéro déchet à Paris.

Un exemple de restaurant zéro déchet

Avant de lancer Simone Lemon, ses créatrices ont mis sur pied une filière d’approvisionnement où chaque étape est pensée pour éviter le gaspillage :
  • L'approvisionnement se fait exclusivement en circuit court, tous les produits sont frais et locaux ;
  • Les fruits et légumes « moches », c’est-à-dire non conformes aux normes industrielles de calibrage, sont acceptés en priorité ;
  • Dans le restaurant, les mets sont présentés dans des buffets et ils sont facturés au poids. Chaque client est incité à se servir selon son appétit ;
  • Après avoir réglé l'addition, chaque client peut emmener ses restes dans une barquette en carton recyclé appelée « doggy bag » ;
  • A la fin de la journée, les invendus sont distribués à des associations du quartier.
Cette initiative responsable fait écho à d'autres innovations du secteur de la restauration. Egalement à Paris, le restaurant Freegan Pony se fournit exclusivement en produits invendus du marché de Rungis.

Trucs & Astuces

En région parisienne, les pouvoirs publics évaluent à 40% le niveau de la production de fruits et légumes qui n'arrivent pas jusqu'à l'assiette des consommateurs particuliers. D'après Consoglobe, 220 millions de tonnes d'aliments sont gaspillés, chaque année, dans les pays riches, soit l'équivalent de l'intégralité de la production alimentaire annuelle de l’Afrique subsaharienne. Et au niveau mondial, c'est 1,3 milliard de tonnes de nourriture qui est produit et jeté, chaque année, selon les statistiques officielles de la FAO. Que ce soit à l'échelle locale ou au niveau de la planète, ces chiffres donnent le tournis.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant