Resserrement monétaire américain : chronique d'une correction annoncée

le
0

(lerevenu.com) - Le cap est donné. La Réserve Fédérale américaine s'apprête à entrer dans un cycle de resserrement monétaire dont le calendrier est plutôt explicite : la dernière étape de réduction d'achats d'actifs, qui clôturera une longue période d'assouplissement quantitatif aux Etats-Unis, est attendue pour le mois prochain.  

Janet Yellen a indiqué que le premier mouvement des taux directeurs interviendrait six mois après la fin du Quantitative Easing, ce qui permet de situer le point de départ du fameux relèvement à la fin du premier trimestre 2015. Et avec une remontée graduelle envisagée toutes les six semaines, les taux directeurs devraient atteindre 3% en milieu d'année 2016.  

Voici pour les perspectives auxquelles il faut raisonnablement s'attendre. Pourtant, malgré ce « timing », les investisseurs ont encore bien des difficultés à apprécier l'imminence et l'envergure  du resserrement à venir. Cela se traduit par

des anomalies de marché importantes sur les emprunts d'Etat. C'est le cas du Treasury Bond américain, dont les échéances - tant à court terme qu'à long terme - sont trop peu rémunérées : le deux ans américain avoisine par exemple un niveau de 0,55%, quand il devrait plutôt s'établir autour de 1,15% au regard des fondamentaux macroéconomiques du pays, orientés positivement. La cherté des titres obligataires fait craindre l'explosion d'une bulle ou, plus précisément, de bulles. 

Ce scénario est

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant