Résolution palestinienne à l'ONU : Israël déçu de l'attitude française

le
1
Résolution palestinienne à l'ONU : Israël déçu de l'attitude française
Résolution palestinienne à l'ONU : Israël déçu de l'attitude française

La France rappelée à l'ordre par Israël. Vendredi, le gouvernement de Benjamin Netanyahu a exprimé sa «profonde déception» auprès de l'ambassadeur français, expressément convoqué après le vote de la France en faveur du projet de résolution palestinien, qui a échoué mardi au Conseil de sécurité des Nations unies. 

Outre la «profonde déception» israélienne, Aviv Shir-On, directeur général adjoint du ministère des Affaires étrangères, a indiqué à Patrick Maisonnave que «le seul moyen de parvenir à la paix est d'encourager les parties à reprendre les négociations, et non pas à travers des déclarations et des campagnes unilatérales». 

L'ambassadeur de France lui a répondu que l'initiative française visait précisément à éviter «premièrement une division du Conseil de sécurité sur le sujet, deuxièmement une initiative unilatérale des Palestiniens». Initiative qui n'a finalement pu être évitée : la résolution ayant été rejetée par l'ONU, le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a demandé l'adhésion à la Cour pénale internationale (CPI). «Nous regrettons la situation actuelle», a expliqué ce vendredi une source française auprès de l'ambassadeur. 

Inquiétude de la communauté internationale

L'adhésion à la CPI est censée permettre aux Palestiniens de poursuivre des responsables israéliens devant la justice internationale pour des crimes liés selon eux à l'occupation et pour crimes de guerre. Une partie de la communauté internationale s'inquiète que cette demande ne crispe davantage les relations déjà très tendues entre Israéliens et Palestiniens. Les Etats-Unis, principal allié d'Israël mais aussi important bailleur d'aide à l'Autorité palestinienne, ont exprimé une vive opposition à la démarche palestinienne.

La demande d'adhésion à la CPI a été effectuée

L'ambassadeur de la Palestine auprès des Nations unies a officiellement présenté à l'ONU ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • S1glin le vendredi 2 jan 2015 à 23:13

    pour pas moins dire mytho ! énervé-énervant !