Résolution palestinienne à l'ONU : Israël convoque l'ambassadeur français

le
3
Résolution palestinienne à l'ONU : Israël convoque l'ambassadeur français
Résolution palestinienne à l'ONU : Israël convoque l'ambassadeur français

La France va devoir se justifier auprès d'Israël. Son ambassadeur a été convoqué mercredi par le gouvernement de Benjamin Netanyahu au lendemain du soutien apporté par la France au projet de résolution palestinien, qui a échoué au Conseil de sécurité de l'ONU. Patrick Maisonnave doit être reçu vendredi au ministère des Affaires étrangères à Jérusalem vendredi. 

«Le ministère lui a demandé de venir pour expliquer le vote de la France. Le soutien français a entraîné déception et perplexité côté israélien», a expliqué le porte-parole de la diplomatie israélienne.

Malgré 8 voix en faveur de la résolution palestinienne portant sur un accord de paix avec Israël, cette dernière a été rejetée mardi, en raison du refus des Etats-Unis et de l'Australie et de l'abstention de cinq autres pays, dont le Nigeria, qui était pourtant pressenti dans le camp des pour. Un rejet de la résolution avait été immédiatement salué par Israël. 

Demande d'adhésion à la Cour pénale internationale

Mais l'Autorité palestinienne, dirigée par Mahmoud Abbas, ne veut pas rester sur un nouvel échec de l'agrandissement de sa politique internationale. Le président a signé mercredi une demande d'adhésion à la Cour pénale internationale (CPI). Outre cette demande, Mahmoud Abbas a signé 20 autres conventions internationales lors d'une réunion retransmise en direct à la télévision officielle.

Les conventions signées par Mahmoud Abbas portent notamment sur les «crimes de guerre» et «crimes contre l'humanité», les armes à sous-munitions, la protection des personnes et d'autres domaines susceptibles d'être utilisés dans la future offensive judiciaire que les Palestiniens menacent d'entamer contre des responsables israéliens, notamment après les trois guerres qui ont ravagé la bande de Gaza ces six dernières années.

Nouvelle colère d'Israël

L'adhésion au tribunal de La Haye, une fois entérinée dans un délai ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5319573 le jeudi 1 jan 2015 à 10:30

    l'ambassadeur français est convoqué.. mais on rêve !! on n'est plus libre d'agir comme on le souhaite dans son pays ? ce pays ne cesse d'agresser son voisin, de le "coloniser"..certes ils ont besoin de plus de place, vu le nombre de personnes qui arrivent de toutes parts...il est grand temps de s'entendre et de faire, enfin, la paix - leur voisin n'est certes pas "tout blanc" mais çà ne justifie pas de le massacrer comme ils le font !!!!!

  • Berg690 le mercredi 31 déc 2014 à 20:12

    L’assassinat ciblé c'est pas le Hamas c'est israel.

  • 35924358 le mercredi 31 déc 2014 à 19:58

    Dès que le Hamas aura intégré la CPI, alors il devra gérer une multitude de plaintes pour terrorisme. Quand on crache, on fait attention au sens du vent :)