Résolution humanitaire du Conseil de sécurité sur la Syrie votée

le
0
LA CONSEIL DE SÉCURITÉ ADOPTE LA RÉSOLUTION HUMANITAIRE SUR LA SYRIE
LA CONSEIL DE SÉCURITÉ ADOPTE LA RÉSOLUTION HUMANITAIRE SUR LA SYRIE

NATIONS UNIES (Reuters) - Le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté samedi à l'unanimité une résolution visant à faciliter l'accès de l'aide humanitaire à la population syrienne.

Le Conseil de sécurité menace de prendre de "nouvelles mesures" si les dispositions de cette résolution ne sont pas respectées.

D'après les Nations unies, 9,3 millions de Syriens, près de la moitié de la population, ont besoin d'aide.

La Russie et la Chine, qui ont opposé à trois reprises depuis le début de la crise en Syrie leur veto à des projets de résolution condamnant le régime de Bachar al Assad, ont mêlé cette fois leurs voix aux douze autres membres du Conseil.

"Cette résolution n'aurait pas dû être nécessaire. L'assistance humanitaire ne se négocie pas, elle doit s'appliquer en vertu du droit international", a déclaré le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon.

La résolution lui demande de revenir dans les 30 jours devant le Conseil pour faire un bilan de sa mise en oeuvre et "exprime son intention de prendre de nouvelles mesures en cas de non-respect".

Le texte "réclame que toutes les parties, en particulier les autorités syriennes, autorisent promptement un accès humanitaire rapide, sûr et sans entrave aux agences humanitaires de l'Onu et à leurs partenaires, y compris le franchissement des lignes de front et des frontières".

Il appelle également "toutes les parties à cesser immédiatement toutes les attaques contre des civils, de même que l'emploi aveugle d'armes dans des zones peuplées" et cite les bombardements, mentionnant explicitement l'usage des "barils d'explosifs".

"J'espère que l'adoption par le Conseil de sécurité des Nations unies de cette résolution humanitaire facilitera l'acheminement de l'aide vers les gens qui ont désespérément besoin en Syrie", a commenté Valerie Amos, secrétaire générale adjointe chargée des opérations humanitaires de l'Onu.

Michelle Nichols; Henri-Pierre André pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant