Résistance bactérienne: un danger méconnu

le
0
Un Français sur trois n'a jamais entendu parler du phénomène de résistance aux antibiotiques. Seuls 16% de la population savent que c'est la consommation inadaptée d'antibiotiques qui en est à la principale cause.

«Les antibiotiques, c'est pas automatique.» Cette campagne menée par le ministère de la Santé et l'assurance maladie a porté ses fruits: depuis 2002, la consommation d'antibiotiques a diminué de 15%. Toutefois, alors que se tient aujourd'hui la 3e journée européenne de sensibilisation au bon usage des antibiotiques, l'assurance maladie révèle que les Français ne réalisent pas à quel point le phénomène inquiétant de résistance bactérienne à ces médicaments est liée à leur consommation inadaptée. Seuls 16% des gens interrogés lors d'un sondage BVA ont été capables d'établir ce lien. Pire encore, un Français sur trois n'a jamais entendu parler de résistance bactérienne...

Preuve de cette méconnaissance, l'assurance maladie a changé le slogan de sa campagne d'information en mai : «Si on les utilise à tort, ils deviendront moins forts». Les autorités espèrent ainsi convaincre le grand public que l'usage massif d'antibiotiques conduit à la naissance de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant