Résidences secondaires : gare à la surtaxe !

le , mis à jour à 11:07
28
Résidences secondaires : gare à la surtaxe !
Résidences secondaires : gare à la surtaxe !

Leur « pied-à-terre » va leur coûter de plus en plus cher ! Adopté il y a quelques jours par l'Assemblée nationale, un amendement à la loi de Finances 2017 risque d'alourdir les impôts des propriétaires de résidences secondaires. Plus précisément, les maires des 1 149 villes des zones dites tendues — celles où il est difficile de trouver un logement — auront la possibilité d'alourdir encore un peu plus la taxe d'habitation réclamée aux propriétaires de résidences secondaires. Depuis 2015 dans ces villes (Marseille, Beauvais, Nantes, etc.), les maires pouvaient décider de mettre en place une majoration de 20 %. A partir de l'année prochaine, ils pourront, s'ils le souhaitent, alourdir la taxe d'habitation de 5 à 60 % sur ces propriétés.

 

De nouvelles règles du jeu qui mettent hors d'elles les associations de propriétaires immobiliers. « On alourdit la fiscalité sur la propriété, en pleine promesse de pause fiscale », s'agace Pierre Hautus, directeur général de l'Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI). Et de préciser : « Au nom de quelle logique les propriétaires de résidences secondaires devraient payer encore plus d'impôts locaux que les autres contribuables ? »

 

 

 

Les promoteurs de cet amendement estiment, eux, que cette mesure pourrait inciter les propriétaires à mettre leur bien en location. Car la taxe d'habitation est payée par la personne occupant le logement. Un argument balayé d'un revers de main par Pierre Hautus, de l'UNPI : « Les gens qui ont une résidence secondaire ne la louent pas, c'est le principe même de la résidence secondaire ! » Comme le reconnaît Pascal Cherki, député PS, qui a porté l'amendement, c'est la mairie de Paris qui souhaitait cette évolution. « Nous avons fait la promesse de ne pas augmenter les impôts des Parisiens », rappelle Pascal Cherki, élu dans une circonscription de la capitale.

 

Autrement dit, la promesse ne tient ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pierry5 il y a 12 mois

    Les BEC, FED et d'autres organismes financiers font tout pour maintenir les aux à 0% de manière à faire consommer au maximum, les containers de récupération ainsi que les bulles à vêtements débordent, on dépense sans compter, certains changent de voiture tous les 3 ans etc etc etc. et les dettes tant particulières que publiques augmentent. Jusque où cela va-t-il aller.

  • pierry5 il y a 12 mois

    Il faut bien trouver de l'argent, la dette française aurait été augmentée de 31 mlds au 2ème trimestre. A mon avis, même à des taux avoisinant le 0% ça devient intenable. Il n'y a pas de miracle tout cet assistanat s'arrêtera un jour, socialistes ou pas.

  • M415325 il y a 12 mois

    Les parisiens obligés de payer une police municipale comme les autres commune cela va les faire réfléchir quand il faudra passer à la caisse

  • M415325 il y a 12 mois

    Et tout cela pour donner à des sauvageons qui ne savent pas travailler si ce n est vendre de la drogue , la France va dans le mur avec le ps

  • nayara10 il y a 12 mois

    On vous avait prévenu ,même avec la censure ...Mais avec ça va mieux ,nous sommes à 1 chômeur toutes les 2 minutes .....Si la Taxe régionale est à 855% en plus à Nantes ,il n'y aura pas de garde fou pour le reste social...

  • sibile il y a 12 mois

    DEHORS les socialistes !

  • lesfaits il y a 12 mois

    https://www.youtube.com/watch?v=fy5ewMwLvMc

  • Phillrug il y a 12 mois

    Quand les parisiens comprendront-ils qu'avec Hidalgo, ils n'arriveront a rien.

  • kram123 il y a 12 mois

    Sauf si t'achète extra france....mais bon qd je pense que mes impôts peuvent servir à payer un crédit grâce aux apl accession...

  • jeepinv il y a 12 mois

    Il faut surtout se tirer à l'étranger et laisser tous ces politicards de gauche et de droite dans la M... qu'ils ont mis en place.