Résidences étudiants :7 clés pour investir

le
1

(lerevenu.com) - Percevoir des revenus réguliers et garantis, s'affranchir des embarras de la gestion, récupérer la TVA et réduire chaque année ses impôts : à n'en pas douter, ­investir dans une résidence étudiante a de quoi séduire. Alors que

la France compte 2,4 millions d'inscrits dans l'enseignement supérieur, son parc de logements étudiants est limité à 340.000, dont la moitié est gérée par les Crous (cen­tres régionaux des œuvres universitaires et scolaires), soit un rapport de un à sept! C'est dire si la recherche d'un logement dans une ville universitaire relève souvent de la gageure. En témoignent les files de candidats croisées lors d'un rendez-vous dans une agence. Certes, la ministre de l'Enseignement supérieur a confirmé l'an dernier que le gouvernement s'était engagé à créer 40.000 logements en cinq ans et à mettre en place un dispositif de caution locative. Il n'empêche que

le désé­quilibre persistant entre l'offre et la demande - plus de 2,5 millions d'étudiants sont attendus à l'horizon 2021 - montre que l'investissement dans une ­résidence spécialisée est plus que jamais digne d'intérêt. À condition bien sûr de faire preuve de discernement. 1 - INVESTISSEZ SUR LA DURÉE

Investir dans une résidence avec services pour étudiants ne peut se concevoir que dans la durée, ne serait-ce que pour bénéficier des avantages fiscaux. Le dispositif Censi-Bouvard impose d'

acheter le

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3182284 le dimanche 14 sept 2014 à 22:52

    le monsieur te dit qu'on investit pas en France