Réseaux télécoms: Siemens laisse Nokia continuer l'aventure seul

le
0
Réseaux télécoms: Siemens laisse Nokia continuer l'aventure seul
Réseaux télécoms: Siemens laisse Nokia continuer l'aventure seul

Siemens a mis un point final lundi à sa collaboration avec Nokia dans les réseaux et équipements télécoms, en vendant au Finlandais sa part dans leur coentreprise, nouvelle étape dans la vaste restructuration entreprise par l'industriel allemand.Pour ses 50% dans cette entreprise commune, Nokia Siemens Networks (NSN), Siemens va récupérer 1,7 milliard d'euros principalement en numéraire de la part de Nokia, un prix jugé "plutôt juste" par Jasko Terzic, analyste de DZ Bank.Cette décision concernant NSN, dont l'avenir était sujet à caution depuis plusieurs mois, a été bien accueillie en Allemagne et en Finlande. A la Bourse de Francfort, l'action Siemens était en tête de l'indice Dax avec une hausse de 2,09% à 79,27 euros vers 12H00 GMT, tandis que l'action Nokia bondissait de 7,31% à 3,054 euros à la Bourse d'Helsinki."S'il était attendu que Siemens vende sa part, l'accord d'aujourd'hui (lundi) est bon", souligne M. Terzic.Après avoir un temps espéré une introduction en Bourse, Siemens ne cachait plus son intention de se désengager de la coentreprise créée en 2007. L'arrivée à échéance d'un pacte d'actionnaires en avril lui a rendu la voie libre.La presse avait spéculé sur différents scénarios, notamment une entrée en piste du Français Alcatel-Lucent ou une vente à des fonds d'investissement.Finalement, c'est la solution la plus simple qui a porté ses fruits, avec Nokia récupérant la totalité de la coentreprise, désormais concentrée sur les réseaux haut débit mobile au prix d'un redressement à marche forcée qui a vu la suppression de milliers d'emplois."C'est en quelque sorte un retour à l'époque où Nokia avait du succès", avant le partenariat avec Siemens, quand le Finlandais était encore le numéro un mondial du téléphone portable, a estimé Ari Hakkarainen, analyste chez Andalys.La clôture de l'opération est attendue au 3e trimestre.Bénéfice de 3 millions d'eurosPour Nokia, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant