Réseaux de soins : mutuelles et internes s'opposent

le
0
Au centre des tensions, une proposition de loi autorisant les mutuelles à développer des réseaux de soins.

Respecter les promesses faites aux mutuelles par le président Hollande tout en apaisant la colère des internes, tel est l'exercice périlleux auquel se sont livrés les députés socialistes de la commission des affaires sociales, hier, en amendant une proposition de loi élargissant aux mutuelles le droit de développer des réseaux de soins. Ces dispositifs permettent déjà à leurs frères ennemis, les assureurs, de négocier des baisses de tarifs avec des praticiens volontaires en échange d'un flux accru de patients, qui voient, eux, leur reste à charge diminuer. Sept réseaux existent à ce jour et entre 30 et 34 millions de Français (un sur deux) en bénéficient. Certaines mutuelles, comme la MGEN, ont développé de tels réseaux dans le dentaire et l'optique mais se trouvent aujourd'hui en plein vide juridique. Résultat, elles font face à d'incessants procès et ve...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant