Réseau C40 : Hidalgo à Mexico pour mobiliser contre le réchauffement climatique

le
1
Réseau C40 : Hidalgo à Mexico pour mobiliser contre le réchauffement climatique
Réseau C40 : Hidalgo à Mexico pour mobiliser contre le réchauffement climatique

Anne Hidalgo vient de prendre officiellement, à Mexico, les rênes du C40, ce réseau regroupant 86 des plus grandes métropoles du monde, 650 millions de citoyens et qui pèse 25% du PIB mondial. «Cette présidence, je la vois comme une présidence de conviction et d’engagement, a déclaré à la tribune la maire de Paris. Ma conviction, c’est que les villes disposent d’innombrables solutions concrètes pour permettre à l’humanité de relever les défis planétaires qui l’attendent. Mon engagement, c’est de faire émerger ces solutions pour en faire autant de progrès universellement partagés.»

 

 

We're so proud to have @Anne_Hidalgo officially become C40 Chair. It's time for more #Women4Climate! #Cities4Climate #CDMX pic.twitter.com/ph5nLLbO8x

— C40 Cities (@c40cities) 1 décembre 2016

 

 

 

C’est la première fois qu’une femme arrive à la tête du C40 devenu, au fil des ans, une puissante organisation. La liste de ses prédécesseurs est d’ailleurs éloquente : Ken Livingston (Londres), David Miller (Toronto), Michael Bloomberg (New York) et Eduardo Paes (Rio). Et parmi les douze maires membres du nouveau comité de direction du C40, on relève par exemple Yuriko Koike, (Tokyo), Sadiq Khan (Londres), Kam-sing Wong (Hong Kong) ou encore le maire de Los Angeles, Eric Garcetti, ville qui est actuellement en concurrence avec Paris pour l’obtention des Jeux olympiques de 2024...

 

«Les moyens existent mais ne contribuent pas à la résolution des grands problèmes de la planète»

 

Portée à la présidence du C40 à l’unanimité de ses pairs, Anne Hidalgo a aussitôt fait adopter une stratégie commune « qui permettra, sur les quatre prochaines années, aux maires des villes les plus influents du monde d’adopter les actions nécessaires à la mise en œuvre de l’accord pour ne pas dépasser une augmentation de température de 1.5 degrés. » La lutte contre le réchauffement climatique ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bordo il y a 7 jours

    Sympas les voyages lointains aux frais des contribuables pour se changer les idées et oublier les parisiens et les banlieusards bloqués dans les embouteillages grâce à la fermeture des voies sur berges.