République dominicaine-Le président sortant favori du 1er tour

le
0
    par Jorge Pineda 
    SAINT-DOMINGUE, 15 mai (Reuters) - Le président dominicain 
Danilo Medina est donné favori pour remporter le premier tour de 
l'élection présidentielle dimanche, les électeurs semblant, 
selon les sondages, plus enclins à retenir ses réalisations 
économiques et sociales et moins les accusations de corruption. 
    Il n'est d'ailleurs pas exclu que Danilo Medina dépasse les 
51% de suffrages nécessaires pour s'épargner un second tour. Les 
résultats sont attendus lundi.  
    Cet économiste classé au centre gauche et âgé de 64 ans a 
été élu à la présidence pour la première fois il y a quatre ans. 
La législation électorale a été modifiée pour qu'il puisse se 
présenter à un second mandat consécutif. 
    Sa formation, le Parti de la libération dominicaine (PLD, 
centre), est au pouvoir depuis 2004. 
    "Je ne serai pas satisfait avant que le progrès atteigne 
tout le monde, quand la croissance signifiera une table pleine 
de nourriture pour chacun (...)", a déclaré Danilo Medina jeudi 
dernier lors de son meeting de fin de campagne. 
    Idéologiquement, peu de choses séparent ses positions de 
celles de son principal rival, Luis Abinader. Ce dernier a 
plutôt concentré ses attaques sur des allégations de corruption 
liée à l'attribution d'une centrale électrique au conglomérat 
brésilien Grupo Odebrecht. 
    Le directeur de campagne de Danilo Medina, le Brésilien João 
Santana, est rentré dans son pays en février pour se voir 
accuser d'avoir reçu des fonds de la société Odebrecht prélevés 
sur la compagnie pétrolière publique Petrobras afin de financer 
la campagne électorale de 2014 de la présidente brésilienne 
Dilma Rousseff, écartée du pouvoir jeudi dernier. 
    La République dominicaine connaît la croissance économique 
la plus forte de la région Amérique latine-Caraïbes avec des 
taux de 7% en 2014 et 2015, grâce principalement à l'industrie 
touristique. 
 
 (Danielle Rouquié pour le service français, édité par 
Jean-Stéphane Brosse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant