Reprise des négociations sur l'aide militaire US à Israël

le
0

(Actualisé, manoeuvres, déclarations du général Dunford, §§ 10-12) TEL AVIV, 18 octobre (Reuters) - Israël et les Etats-Unis ont officiellement annoncé dimanche la reprise des discussions sur leur coopération en matière de défense, que le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait suspendues pour dénoncer l'accord conclu en juillet sur le programme nucléaire iranien. Ces discussions portent sur un plan décennal d'aide militaire américaine à l'Etat hébreu, l'accord actuel, qui porte sur trois milliards de dollars par an, arrivant à expiration en 2017. "L'accord nucléaire étant approuvé, Israël a décidé de passer à autre chose, avec l'espoir de forger une politique commune avec les Etats-Unis pour faire face à la menace constante posée par l'Iran", a déclaré l'ambassadeur d'Israël à Washington, Ron Dermer. "Les discussions sur un nouveau protocole d'accord entre Israël et les Etats-Unis, qui avaient été suspendues pendant quelques temps, ont repris cette semaine à Washington", a-t-il précisé sur sa page Facebook. Avant l'interruption des négociations, les deux camps étaient près de parvenir à un accord portant sur une assistance annuelle de 3,6 à 3,7 milliards de dollars, précisaient des responsables américains et israéliens. Les Israéliens font valoir que ce montant devrait être revu à la hausse pour compenser l'assouplissement des sanctions contre l'Iran qui va permettre à Téhéran de dégager des financements en faveur des groupes armés anti-israéliens. Le nouveau chef d'état-major interarmes américain, le général Joseph Dunford, est arrivé samedi en Israël pour une visite au menu de laquelle sont inscrites des discussions sur l'assistance militaire, a dit Ron Dermer. Le ministre israélien de la Défense Moshe Yaalon se rendra à Washington d'ici la fin du mois pour poursuivre ces pourparlers tandis que Benjamin Netanyahu rencontrera Barack Obama à la Maison blanche le 9 novembre. "Israël espère que ces discussions dans lesquelles nous sommes désormais engagés aboutiront à un accord sur le long terme permettant d'améliorer de façon spectaculaire la capacité d'Israël à se défendre contre toute menace et de faire face aux gigantesques défis qui se posent aujourd'hui dans la région", a ajouté l'ambassadeur d'Israël aux Etats-Unis. Israéliens et Américains viennent d'entamer des manoeuvres militaires aériennes, "Blue Flag", qui doivent durer deux semaines. Ces manoeuvres se tiennent deux fois par an. "Malgré les hauts et les bas que l'on peut connaître dans une famille, les relations entre militaires américains et israéliens sont toujours restées fortes", a dit le général Dunford à Moshe Yaalon au ministère de la Défense à Tel Aviv. "Les défis que nous devons relever, nous les relevons ensemble", a-t-il ajouté. (Phil Stewart; Pierre Sérisier et Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant