Reprise des négociations sur l'aide militaire US à Israël

le
0

JERUSALEM, 18 octobre (Reuters) - Israël et les Etats-Unis ont repris leurs discussions sur une future coopération en matière de défense que le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait suspendues pour protester contre l'accord sur le programme nucléaire iranien, a indiqué l'ambassadeur israélien à Washington, dimanche. Les discussions portent sur un programme d'aide de dix ans qui viendra prolonger l'actuel plan de soutien fourni par les Américains estimé à trois milliards de dollars par an et qui arrive à expiration en 2017. "L'accord nucléaire étant approuvé, Israël a décidé de passer à autre chose, avec l'espoir de forger une politique commune avec les Etats-Unis pour faire face à la menace constante posée par l'Iran", a dit l'ambassadeur Ron Dermer. "Les discussions sur un nouveau Mémorandum d'Entente entre Israël et les Etats-Unis, qui avaient été suspendues pendant quelques temps, ont repris cette semaine à Washington", a-t-il précisé sur sa page Facebook. Avant l'interruption des négociations, les deux camps étaient près de parvenir à un accord portant sur une assistance annuelle de 3,6 à 3,7 milliards de dollars, précisaient des responsables américains et israéliens. Les Israéliens font valoir que ce montant devrait être revu à la hausse pour compenser l'assouplissement des sanctions contre l'Iran qui va permettre de dégager des financements en faveur des groupes armés anti-israéliens. Le général Joseph Dunford est arrivé samedi en Israël pour une visite au menu de laquelle sont inscrites des discussions sur l'assistance militaire, a dit Ron Dermer. Le ministre israélien de la Défense Moshe Yaalon se rendra à Washington d'ici la fin du mois pour poursuivre ces pourparlers tandis que Benjamin Netanyahu rencontrera Barack Obama à la Maison blanche le 9 novembre. "Israël espère que ces discussions dans lesquelles nous sommes désormais engagés aboutissent à un accord sur le long terme permettant d'améliorer de façon spectaculaire la capacité d'Israël à se défendre contre toute menace et lui permette de faire face aux gigantesques défis qui se posent aujourd'hui dans la région", ajoute le diplomate. (Dan Williams; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant