Reprise des négociations entre la Colombie et les Farc

le
0

(Actualisé avec précisions sur la date de reprise) La HAVANE, 3 décembre (Reuters) - Le gouvernement colombien et les rebelles marxistes des Farc reprendront leurs pourparlers de paix la semaine prochaine, ont annoncé mercredi des représentants de Cuba et de la Norvège, les deux pays qui se portent garants des négociations. Le président colombien Juan Manuel Santos avait suspendu les discussions, qui se tiennent à Cuba, après l'enlèvement en novembre d'un général, Ruben Dario Alzate, par les Forces armées révolutionnaires de Colombie dans le département du Choco sur la côte Pacifique colombienne. Il a été libéré dimanche après avoir été détenu pendant deux semaines. ID:nL6N0TK0KP La guerre civile en Colombie a fait plus de 200.000 morts depuis 1964. "Nous considérons la crise terminée et annonçons que avons décidé que le prochain cycle de négociations se tiendrait entre le 10 et le 17 décembre", a déclaré un représentant du gouvernement cubain lisant un communiqué conjoint des deux parties au conflit, de la Norvège et de Cuba. Le général Alzate avait été enlevé en même temps qu'un caporal et qu'une avocate. Les Farc avaient qualifié le général Alzate de prisonnier de guerre. Le président Santos avait indiqué qu'il n'y aurait plus de négociations avant la libération de ces trois otages, ainsi que de deux soldats capturés précédemment. Les rebelles ont libéré les deux soldats il y a une semaine et les trois autres prisonniers dimanche. Le général Alzate a démissionné de son poste lundi, disant qu'il aurait dû prendre plus de précautions pour sa sécurité. Le président colombien Juan Manuel Santos avait suspendu les discussions au moment de (Daniel Trotta; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant