Reprise des IPO en Chine avec le rétablissement des marchés

le
0

par Xiaochong Zhang et Nathaniel Taplin PEKIN/SHANGHAI, 6 novembre (Reuters) - L'autorité chinoise de régulation des marchés financiers a annoncé vendredi qu'elle allait autoriser à nouveau les introductions en Bourse, suspendues en juillet sur fond d'effondrement des marchés actions. La China Securities Regulatory Commission (CSRC) a indiqué qu'une première vague de dix entreprises seraient concernées, à partir du 20 novembre. Le porte-parole de la CSRC a précisé que les 28 entreprises dont l'offre publique de vente (IPO), déjà autorisée, avait été bloquée, seraient les premières à pouvoir faire leurs débuts boursiers. Cette annonce survient sur fond de stabilisation apparente des marchés chinois après un été mouvementé. L'indice CSI300 index .CSI300 des grandes valeurs cotées à Shanghai et Shenzhen a réalisé cette semaine sa meilleure performance depuis début juin, affichant un gain hebdomadaire de 7,3%. Les marchés chinois continentaux ont progressé de plus de 20% depuis le creux atteint en août, ce qui témoigne techniquement d'un retour à une tendance haussière. Le "krach" estival des marchés chinois a en partie été attribué à une vague d'introductions en Bourse dans un marché déjà effervescent et fortement endetté. Pour Xiao Shijun, analyste chez Guodu Securities à Pékin, la reprise des IPO constitue "une bonne nouvelle pour les marchés actions sur le moyen à long terme, puisque cela va introduire de l'argent frais mais cela va aussi exercer une pression psychologique sur les investisseurs, qui craignent de voir les fonds être réorientés à court terme". (Avec Lu Jianxin à Shanghai, Winni Zhou et Meng Meng à Pékin et Elzio Barreto à Hong Kong; Myriam Rivet pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant