Reprise des combats indo-pakistanais au Cachemire

le
0

JAMMU, Inde, 11 octobre (Reuters) - Les affrontements en troupes indiennes et pakistanaises ont repris samedi au Cachemire après une courte trêve, rapporte l'état-major des premières. Après neuf jours de combats transfrontaliers au mortier et la mitrailleuse lourde qui ont coûté la vie à 17 civils, les deux armées ont cessé le feu jeudi soir, tandis que leurs gouvernements continuaient à se rejeter la responsabilité de cette confrontation armée sans précédent depuis plus de dix ans. Samedi, des gardes frontières pakistanais ont ouvert le feu sur dix postes de douanes indiens dans le secteur de Poonch, rapporte l'armée indienne. "Nos forces ont riposté. D'intenses échanges de tirs ont lieu en ce moment", a déclaré un porte-parole. Aucun bilan n'a été avancé. Pour les autorités pakistanaises, le nouveau gouvernement indien formé par le nationaliste hindou Narendra Modi entend réaffirmer sa souveraineté dans la région himalayenne, qui a déjà fait l'objet de deux conflits armés. Selon New Delhi, Islamabad s'efforce d'entretenir l'agitation au sein de la communauté musulmane, majoritaire au Cachemire indien. "Le Pakistan veut internationaliser la question du Cachemire, mais il n'y est pas parvenu. Ils n'ont pas réussi à faire passer des terroristes. Ils veulent les couvrir en tirant sur nos postes. Nous leur avons fourni la réponse adéquate", a déclaré le général K. H. Singh. Un cessez-le-feu a été conclu en 2003, mais il a été violé à plusieurs reprises ces deux dernières années. (Sanjeev Miglani et Fayaz Bukhari, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant