Reprise des combats au Soudan du Sud malgré le cessez-le-feu

le
0

JUBA, 10 février (Reuters) - Des rebelles sud-soudanais se sont attaqués mardi à deux localités du nord du pays, rapporte l'armée, huit jours après la signature d'un cessez-le-feu. "Une attaque terrestre a été lancée par les rebelles dans le Nil Supérieur, contre des positions de l'APLS (Armée populaire de libération du Soudan) dans le conté d'Obudo, avec des effectifs importants et des mitrailleuses lourdes", a déclaré un porte-parole militaire. "Une autre violation (du cessez-le-feu) a été commise par les rebelles dans l'Etat d'Unité. Les rebelles ont bombardé ce matin des positions de l'APLS au nord de Bentiu", a-t-il ajouté, sans avancer de bilan. L'accord de cessez-le-feu signé le 2 février par le président Salva Kiir et son ancien vice-président Riek Machar, à l'origine du soulèvement, doit ouvrir la voie à un partage du pouvoir. Le conflit, qui oppose les Dinkas, le groupe ethnique du président Kiir, aux Nuer de Riek Machar a fait 10.000 morts et 1,5 million de déplacés depuis décembre 2013. D'autres accords de paix étaient déjà restés lettre morte. (Denis Dumo, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant