Reprise délicate du trafic en Savoie, alerte météo levée

le
5

(Actualisé avec alerte météo levée) PARIS, 28 décembre (Reuters) - Le trafic a repris difficilement dimanche à la mi-journée en Savoie où environ 15.000 personnes bloquées dans les embouteillages sur les routes enneigées des stations de sports d'hiver ont été hébergées dans des centres ad hoc durant la nuit. Météo France a levé à 14h00 (13h00 GMT) son alerte vigilance orange "neige et verglas" pour les quatre derniers départements, la Savoie, la Haute-Savoie, l'Ain et l'Isère, où les chutes de neige devaient s'atténuer et concerner essentiellement les massifs les plus au nord. La chute des températures devait néanmoins entraîner un gel et rendre les routes glissantes, soulignait le communiqué diffusé peu après 14h00. Le trafic était encore congestionné à la mi-journée, particulièrement dans les vallées de la Tarentaise et de la Maurienne, qui mènent aux grandes stations de sports d'hiver alpines. "L'accès aux stations demeure très délicat et les chaînes seront obligatoires toute la journée", rappelaient en fin de matinée les ministères de l'Intérieur et des Transports dans un communiqué commun. "Il est enfin conseillé à tous ceux qui le peuvent de différer leur déplacement." Samedi soir, le préfet de Savoie avait dû obliger les automobilistes en provenance de Lyon ou d'Annecy par les autoroutes A43 et A41 à faire demi-tour au niveau du péage de Chambéry-Nord. Des milliers de personnes étaient bloquées sur la route, dont 15.000 ont été accueillies dans 83 centres d'hébergement, a souligné le ministère de l'Intérieur. Certains devaient rester ouverts jusqu'en milieu d'après-midi pour "accompagner la régulation du trafic" et accueillir les "automobilistes non équipés". (Gregory Blachier)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le mardi 30 déc 2014 à 19:14

    Et UN qui s’en bat les K… avec d’autres: Hollande, 32 ans de droits pour 3 de travail à la Cour des comptes : retraite de 5 000 €/ bruts/mois; s'ajoutent 6 000 € / fonctions locales, puis 6 800 €/ de parlementaire, et 6 000 €/ retraite de Pdt de la République, encore 12 000 € (futur) membre du Conseil constitutionnel !...Soit + de 35 000 €/mois. Belle la vie de nos Elus politicards mafieux...Moyenne en France: 1 250 €?... Cherchez l’erreur !!!...

  • mlaure13 le lundi 29 déc 2014 à 11:11

    la bêtise humaine n'a pas de limite...et on a souvent ce qu'on mérite, surtout quand on part en cueilleuse de pommes !... La prochaine fois, seront peut-être moins K...:-)

  • frk987 le dimanche 28 déc 2014 à 18:24

    Pour fbordach : Montez les, les équipements spéciaux sous la neige et le vent du nord...J'adore ces commentaires de gens qui ne connaissent pas la montagne. Sans gants, c'est impossible, et si vous n'avez pas fait x entraînements, montez les chaînes sur votre véhicule, puis on reparle du problème qui est celui de la gendarmerie, trop occupée avec des contrôles radar que de fermer les routes aux parigos !!!

  • fbordach le dimanche 28 déc 2014 à 17:13

    Eh bien oui, quand il neige il faut des équipements...

  • mlaure13 le dimanche 28 déc 2014 à 16:30

    Savoir comment les fonctionnaires ns la mettent profond… LIRE http://www.observatoiredessubventions.com/2014/combien-coutent-les-retraites-des-fonctionnaires/ http://www.contribuables.org/%C2%AB+Les+contribuables+continuent+%C3%A0+payer+les+privil%C3%A8ges+des+retrait%C3%A9s+de+la+SNCF+et+de+la+RATP+%C2%BB+%28IREF%29 http://www.ifrap.org/Desindexer-les-retraites-des-fonctionnaires,14036.html