Reprise d'Areva NP par EDF : probablement pas d'offre ferme en 2015

le
0
Le logo du groupe nucléaire français Areva. (© C. Triballeau / AFP)
Le logo du groupe nucléaire français Areva. (© C. Triballeau / AFP)

Les négociations entre Areva et EDF n'en finissent pas d'aboutir. Alors qu'on pensait qu'EDF présenterait une offre ferme pour l'activité réacteurs du spécialiste du nucléaire d'ici la fin de l'année, cela ne devrait finalement pas être le cas. Selon un proche du dossier, «les négociations continuent. Elles sont longues et intenses».

EDF et Areva avait officialisé fin juillet la cession à l'électricien français d'une part d'au moins 51% dans Areva NP, la branche de construction et de services aux réacteurs de l'ex-fleuron du nucléaire, en pleine recomposition face à d'importantes difficultés financières. Areva conserverait 15% de cette activité, tandis que l'Etat français, actionnaire majoritaire des deux groupes, entend céder une participation minoritaire à des investisseurs asiatiques - chinois et japonais.

Quelle valorisation ?

Les discussions achopperaient en fait toujours sur la valorisation, qui a été revue à la baisse par EDF depuis son estimation initiale à 2,7 milliards d'euros. «On est en-dessous de 2,7 milliards d'euros, très clairement», selon la même source. Des informations de presse évoquent un montant évoluant désormais autour de 2,2 à 2,3 milliards. EDF n'était pas joignable lundi soir tandis qu'Areva et Bercy n'ont pas fait de commentaire.

Parallèlement à cette opération, l'État français compte injecter dans le groupe Areva délesté de son activité réacteurs une

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant