Reprise d'Alstom : «Mitsubishi, une alternative sérieuse», selon Montebourg

le
15
Reprise d'Alstom : «Mitsubishi, une alternative sérieuse», selon Montebourg
Reprise d'Alstom : «Mitsubishi, une alternative sérieuse», selon Montebourg

Ce jeudi matin, François Hollande, Manuel Valls et Arnaud Montebourg se sont retrouvés à l'Elysée pour évoquer le dossier Alstom. La veille, le géant japonais Mitsubishi avait confirmé réfléchir aux côtés de Siemens à une offre de reprise de tout ou partie de la branche énergie d'Alstom que souhaite reprendre en totalité l'américain General Electric (GE). Si ce dernier a déposé son offre voici un mois, Siemens s'est engagé à boucler la sienne pour le 16 juin au plus tard. Le gouvernement a une nouvelle fois demandé aux candidats « d'améliorer leur offre ». Arnaud Montebourg, ministre de l'Economie et du Redressement productif, milite non plus pour une cession de la branche énergie d'Alstom, mais pour des « alliances ». Ce que proposerait le japonais Mitsubishi, qui semble avoir ses faveurs?Il s'en explique dans une interview au «Parisien-Aujourd'hui». Extraits.

Non à la disparition d'Astom

«Ma préférence, c'est le maintien d'Alstom, explique Arnaud Montebourg. Non pas sa disparition, non pas sa dévoration, non pas sa cession ou sa vente à la découpe, comme l'avait imaginé l'actuelle direction d'Alstom il y a un mois et demi. Pour maintenir Alstom, nous préférons une alliance. Qu'est-ce qu'une alliance?? C'est le respect d'une identité, des sites industriels, des centres de décision et de l'emploi? Bref, c'est le respect de la France.»

Une alliance du N°3 et du N°4 de l'énergie

«Mitsubishi pourrait proposer une alliance, assure Arnaud Montebourg. Alstom avec Mitsubishi c'est l'alliance du numéro trois et du numéro quatre dans l'énergie. Ce qu'il faut maintenant, c'est que Mitsubishi dépose une offre ferme, qui saura retenir l'attention des dirigeants d'Alstom. A l'automne dernier, des dirigeants d'Alstom ont rencontré Mitsubishi pour leur proposer d'agir ensemble. A l'époque, Mitsubishi était en train de se lier avec Hitachi. Donc il est ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • msoulie3 le vendredi 13 juin 2014 à 14:12

    Ahurissant, voilà une personne n'ayant aucune connaissance du secteur privé et qui décide de la meilleure option!!!!!!Cette même personne qui n'a jamais fréquenté le secteur privé et qui représente une fraction infime du capital de cette société retarde la sortie du problème de cette société qui est en difficultés financières depuis les semaines... On rêve, quel incompétent..... car il y aura encore des pertes d'emplois. Que son cirque ferme.....

  • fquiroga le vendredi 13 juin 2014 à 13:45

    Et pourtant personne n'a voté pour Montebourg........

  • 82554976 le vendredi 13 juin 2014 à 13:44

    Bizarre , qui est le patron d'Alstom ?? Montebourg ??Les décisions de ce type sont irrationnelles mais uniquement par esprit de contradiction comme les enfants gatés !!!

  • fquiroga le vendredi 13 juin 2014 à 13:44

    Il va finir par "écoeurer" GE et il (Montebourg) aura l'air fin quand la faillite sera prononcée....Le problème c'est que le même Montebourg ne risque rien, contrairement aux salariés d'Alstom....

  • M4369955 le vendredi 13 juin 2014 à 10:34

    Il fait juste pression sur GE pour qu'il promette plus d'emplois c'est de bonne guerre ...

  • Newinks le vendredi 13 juin 2014 à 09:39

    il serait bon de trouver une "alternative sérieuse" à Tartarin Montebourg...

  • jbellet le vendredi 13 juin 2014 à 08:54

    montebourg sera une nouvelle fois désapprouvé ........

  • thoma657 le vendredi 13 juin 2014 à 07:55

    Montebourg courre vers les déboires...

  • vmcfb le vendredi 13 juin 2014 à 07:14

    Caisse des dépôts: 0.99 pour cent du capital ha haha ha ha

  • crcri87 le vendredi 13 juin 2014 à 00:02

    Parce que vous pensez que Montecourge est à la hauteur du dossier ? La seule chose qui compte pour lui est de régler son compte à Kron.Et de toutes façons il va falloir séduire les actionnaires et là Kron a fait ses preuves alors que Montecourge a bien du mal avec Lejaby