Reportage au c?ur de «l'usine» des PV 

le
0
INFOGRAPHIE - À Rennes, le Centre national de traitement s'occupe les millions de procès-verbaux de toute la France. Visite d'un centre très protégé.

Vous redoutiez le CNT 1. Le CNT 2 est plus terrible encore! Ces trois lettres désignent le Centre national de traitement, ce vaste bâtiment sécurisé derrière lequel se joue l'avenir de nos permis de conduire et de nos points. Jusqu'alors, il y avait donc eu le CNT 1, 3500 m² de locaux à Rennes et brassant des millions de procès-verbaux venant des radars automatiques. Depuis 2009, il y a le CNT 2, 11.000 m² situés à quelques encablures du premier. Plus grand, plus fort et plus performant.

Pénétrer ces bâtiments, c'est comme accéder sur une zone militaire sensible. Les barrières de sécurité ne se lèvent qu'après l'échange d'une pièce d'identité contre un badge. À l'intérieur, on ne se déplace qu'accompagné. Le personnel, dont le casier judiciaire a été vérifié, est tenu à un engagement de confidentialité et son identité ne doit pas être divulguée. Une règle pour éviter les menaces de mort à l'encontre des 450 employés qui subissent quand mü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant