REPORTAGE-A La Havane, les Cubains apprennent la mort de Castro

le
0
    par Nelson Acosta 
    LA HAVANE, 26 novembre (Reuters) - Les terrasses du front de 
mer de La Havane se sont rapidement vidées vendredi soir alors 
que l'annonce de la mort de l'ancien dirigeant Fidel Castro se 
répandait peu à peu dans la capitale cubaine. 
    A Cuba, où les connexions internet sont rares, les 
informations circulent lentement, et parmi les centaines de 
noctambules réunis le long de la longue promenade du Malecon, 
qui borde la capitale, peu savaient que Fidel Castro s'était 
éteint quelques heures plus tôt. 
    "Le monde entier se souviendra de cet homme", a réagi Duncy 
Fajardo, venu sur le front de mer profiter de la douceur de la 
nuit. 
    "Il a fait des choses que personne d'autre n'a faites", 
a-t-il souligné, près de l'Hotel Nacional de Cuba, qui 
accueillit en son temps Ernest Hemingway et Frank Sinatra et qui 
fut nationalisé après la Révolution cubaine de 1959. 
    A quelques mètres de là, le célèbre cabaret du Gato Tuerto a 
rapidement fermé ses portes dès l'annonce de la nouvelle et ses 
clients ont été priés de quitter les lieux "par respect", a 
expliqué Maite Laza, une touriste espagnole accompagné de son 
petit ami cubain. 
    La disparition de l'ancien dirigeant communiste n'a 
toutefois pas plongé toute l'île dans l'affliction où la 
dissidence a longtemps subi la répression de Fidel Castro. 
    "Je pense que c'est la première étape d'un grande 
bouleversement. Je pense que certains attendaient ce jour. 
Certains le célèbrent au champagne, d'autre ont peur de ce qui 
va se passer et la vaste majorité des Cubains sont dans 
l'incertitude", a déclaré Eliecer Avila, chef du mouvement 
d'opposition Somos Mas. 
    Les rues de La Havane se rapidement vidées à mesure que la 
nuit avançait. 
    Le gouvernement a décrété neuf jours de deuil national à 
compter de samedi, les drapeaux ont été mis en berne, les 
concerts et spectacles annulés. 
    Raul Castro a annoncé vendredi que le corps de son frère 
serait incinéré. Ses cendres seront dispersés autour de l'île 
lors des obsèques d'Etat prévues le 4 décembre. 
 
 (Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant