Report du compte pénibilité : quelles conséquences pour les salariés

le
0
Report du compte pénibilité : quelles conséquences pour les salariés
Report du compte pénibilité : quelles conséquences pour les salariés

Initialement prévue au 1er janvier 2015, l'instauration du compte pénibilité a finalement été en partie repoussée par Manuel Valls à 2016. Alors que l'annonce par le Premier ministre de ce report a pour objectif de calmer la grogne du patronat à la veille de la Conférence sociale des 7 et 8 juillet, cette mesure phare de la réforme des retraites devrait donc être aménagée.

La moitié des critères pris en compte en 2015

Le compte pénibilité concerne en principe les salariés touchés par l'un des dix facteurs suivants : port de charges lourdes, postures pénibles, vibrations mécaniques, agents chimiques dangereux, activité en milieu hyperbare (sous-marin), températures extrêmes, bruit, travail de nuit, travail en équipes postées, travail répétitif.

Premier changement introduit par le gouvernement, seuls quatre des dix facteurs de pénibilités (travail de nuit, travail répétitif, travail en équipes postées et travail sous pression hyperbare)  seront pris en compte. Les six autres le seront uniquement à partir de 2016. Un salarié exposé à des produits chimiques ne pourra donc bénéficier ouvrir un compte pénibilité qu'à compter de 2016. Son temps d'exposition en 2015 ne serait donc pas pris en compte. En 2015, un million de travailleurs seront concernés alors que trois millions d'entre eux exercent un métier pénible.

L'impact du report sur le compte pénibilité

Le compte pénibilité a pour objectif de permettre à  tous les salariés exposés à des facteurs de pénibilité de bénéficier d'un compte personnel de pénibilité. A chaque trimestre d'exposition à un facteur de pénibilité, le salarié ajoute un point à son compte.  (deux en cas d'exposition à de multiples facteurs). Ces points peuvent être convertis par le salariés en temps de formation, en passage à temps partiel en fin de carrière avec maintien de rémunération mais également en trimestres de retraite. Tous les dix points ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant