Report de la loi sur la famille : «La gauche est trompée», selon Mélenchon

le
6
Report de la loi sur la famille : «La gauche est trompée», selon Mélenchon
Report de la loi sur la famille : «La gauche est trompée», selon Mélenchon

La décision du gouvernement de ne pas présenter de projet de loi sur la famille en 2014 a suscité de vives réactions venues de tous les bords politiques. Au delà de la satisfaction de la Manif pour Tous, plusieurs représentants de la droite traditionnaliste ont salué ce report sine die du projet de loi. La gauche a, elle, dénoncé une trahison du gouvernement qui cède aux «extrêmistes».

«C'est une victoire, je m'en réjouis», a déclaré à l'AFP Ludovine de la Rochère, présidente de la Manif pour Tous, après le recul du gouvernement. «Ce qui se dessinait dans ce projet de loi n'était pas favorable à l'intérêt supérieur de l'enfant et de la famille», a-t-elle déclaré, au lendemain de la mobilisation de ses partisans dans les rues de Paris et Lyon.

Pour Yannick Moreau, député UMP de Vendée et membre de l'Entente parlementaire pour la famille: «C'est une belle victoire à retardement de la mobilisation populaire, calme et pacifique (...) Mais nous devons rester vigilants: il reste des ambiguïtés sur la PMA, la GPA avec la circulaire Taubira qui n'est toujours pas abrogée, ou encore l'expérimentation du gender dans 600 de nos écoles avec l'ABCD égalité.»

Interrogé dans les couloirs de l'Assemblée, Christian Jacob, le chef de file des députés UMP a ironisé : «Au gouvernement, on est passé du cafouillage à la panique. Ceci étant, la vraie victoire ce sera pour nous lorsque le gouvernement aura renoncé à sa politique familiale. Nous l'interrogerons demain, car là c'est l'entourage (qui annonce le report de la loi famille, ndlr), nous poserons la question au gouvernement et au Premier ministre: est-ce que, oui ou non, le gouvernement renonce à sa politique anti-famille, que ce soit sur les sujets de société ou sujets fiscaux ? J'attends de voir.»

Jean-Luc Mélenchon, coprésident du Parti de gauche (PG), a jugé lundi que la gauche était «trompée, répudiée» car «avec le PS, la droite est cajolée, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ppetitj le mardi 4 fév 2014 à 10:50

    Un politique qui se fait flouer et qui dénigre celui qu'il a aider à faire élire...Un professionnel incapable ou un cerveau imature...

  • a.guer le mardi 4 fév 2014 à 06:47

    pour une fois que FH prend une décision censée !

  • clau0646 le mardi 4 fév 2014 à 06:30

    M34OK, mais sans le pétrole ! c'est à dire RIEN !!

  • M3435004 le lundi 3 fév 2014 à 23:47

    Pour Mélanchon qui ne peut plus dire que c'est Staline, la gôche modèle c'est Chavez !

  • dmorvan4 le lundi 3 fév 2014 à 22:01

    Quand la gauche de la gauche qualifie les défenseurs de la famille d'extrémistes, on peut imaginer ce qu'il adviendrait de nous si elle prenait le pouvoir.

  • M3182284 le lundi 3 fév 2014 à 20:15

    lui il passerait même dans "the voice" pour avoir une caméra. A défaut de mandat electoral...