Report d'un appel d'élus socialistes en faveur de Hollande

le
0
    PARIS, 17 octobre (Reuters) - Un appel de parlementaires et 
d'élus locaux en faveur de la candidature de François Hollande à 
l'élection présidentielle a été reporté sine die du fait des 
remous provoqués par la publication d'un livre tiré de 
confidences du président. 
    "Il faut laisser retomber la poussière", a déclaré lundi à 
Reuters un proche de Bruno Le Roux, le président du groupe 
socialiste de l'Assemblée. 
    Un appel à une nouvelle candidature de François Hollande à 
l'élection présidentielle devait être lancée avant la fin du 
mois d'octobre mais plusieurs députés ont décidé d'attendre pour 
signer l'appel, illustrant le trouble du PS. 
    Le "patron" des députés PS a appelé le 10 octobre "à se 
ranger derrière" François Hollande et a annoncé la mise en place 
de "chantiers" destinés à défendre le bilan du quinquennat et à 
"préparer la suite". 
    François Hollande tente depuis une semaine d'éteindre  
l'incendie provoqué par ses "confidences" à des journalistes du 
Monde qui ont publié "Un président ne devrait pas dire ça". 
    Dans l'ouvrage, il qualifie, selon des propos rapportés, les 
footballeurs de "gosses mal éduqués", traite la magistrature 
d'"institution de lâcheté", juge que l'immigration est trop 
importante et confirme qu'il utilise le terme de "sans-dents" 
pour les pauvres.   
 
 (Emile Picy, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant