Réponse aux diplomates anonymes

le
0
TRIBUNE - Un collectif de diplomates, «Le Rostand», souhaitant aussi garder l'anonymat, signe un texte en réplique à celui publié mercredi par Le Monde .

La man½uvre n'aura trompé personne: quand les temps sont durs, il est plus facile de se lamenter que d'agir. En signant - ou plutôt en ne signant pas - une tribune dans Le Monde , quelques diplomates anonymes viennent courageusement d'apporter leur pierre au mur de critiques qu'il est aujourd'hui de bon ton, dans les salons ou les cafés chics parisiens, d'édifier contre la politique étrangère française.

Ce petit groupe de beaux esprits diplomatiques s'est donc réuni dans l'un de ces lieux prisés, pour débattre gravement de son sort dans la République sarkozienne. Orfèvres autoproclamés de leur métier, ils ont décidé de faire connaître au monde qu'ils sont mécontents. De quoi au juste? Ils se sentent méprisés. Ils ne sont pas écoutés. Eux qui seraient donc les seuls professionnels, sages, cohérents, épris de valeurs nobles et humanistes. On n'est jamais aussi bien servi que par soi-même.

La France paierait donc aujourd'hui la facture d'avoir négligé de pa

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant